Rechercher
Rechercher

Économie - Automobile

Soirée de Ghosn au château de Versailles : perquisition au siège de Renault

Une perquisition était en cours hier matin au siège du groupe Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) dans le cadre de l’enquête qui concerne notamment le financement d’une soirée de Carlos Ghosn au château de Versailles. « Le groupe Renault confirme qu’une perquisition de la police est en cours à son siège de Boulogne-Billancourt et qu’il collabore pleinement avec les autorités », a affirmé un porte-parole de Renault. Le 13 juin, les enquêteurs avaient déjà perquisitionné l’un des domiciles de l’ancien patron de Renault, à l’Étang-la-Ville dans les Yvelines.

En France, le parquet de Nanterre a ouvert une enquête sur le financement du mariage de M. Ghosn au château de Versailles en octobre 2016. L’ancien patron est soupçonné d’avoir obtenu la location du château de Versailles et du Grand Trianon pour l’organisation de son fastueux mariage, une prestation évaluée à 50 000 euros (soit 56 000 dollars), en contrepartie d’une convention de mécénat signée entre l’établissement public et la marque au losange.

Privé de l’ensemble de ses titres – chez Renault, Nissan et Mitsubishi Motors –, M. Ghosn est actuellement assigné à résidence dans la capitale japonaise dans l’attente de son procès.


Une perquisition était en cours hier matin au siège du groupe Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) dans le cadre de l’enquête qui concerne notamment le financement d’une soirée de Carlos Ghosn au château de Versailles. « Le groupe Renault confirme qu’une perquisition de la police est en cours à son siège de Boulogne-Billancourt et qu’il collabore pleinement avec...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut