X

À La Une

Joumblatt rompt (partiellement) avec Twitter

Liban

"Aujourd'hui, les réseaux sociaux ont peut-être des avantages, mais leurs inconvénients sont plus importants", écrit le leader druze.

OLJ
25/06/2019

Le chef du Parti socialiste progressiste, Walid Joumblatt, connu pour être particulièrement actif sur Twitter, a annoncé mardi qu'il cesserait d'utiliser ce réseau social pour faire des déclarations politiques.

"Aujourd'hui, les réseaux sociaux ont peut-être des avantages, mais leurs inconvénients sont plus importants, c'est pourquoi j’ai décidé qu'à partir de maintenant, j'utiliserai les moyens de communication traditionnels qui sont sûrs et précis et permettent la réflexion, loin des tensions et des débats épuisants. A partir de maintenant je ne partagerai que des positions générales et quelques images", a écrit M. Joumblatt sur twitter.



Le leader druze est l'un des hommes politiques les plus actifs sur Twitter. Il avait pris l'habitude de partager de manière quotidienne ses positions politiques et son avis sur la situation locale ou régionale.

Cette décision de M. Joumblatt intervient après qu'une polémique entre son parti et celui du Premier ministre Saad Hariri, le courant du Futur, a enflé dimanche sur Twitter, reflétant la dégradation des rapports entre ces deux formations. En gros, le PSP est exaspéré par la position jugée trop accommodante du parti haririen à l’égard de Gebran Bassil, chef du Courant patriotique libre. Dimanche soir, Walid Joumblatt a tenté de mettre un terme à ces échanges acerbes. " Je m’adresse à l’ensemble des camarades et des partisans en leur demandant de ne pas tomber dans le piège des passes d’armes et des réactions publiques avec le courant du Futur", avait écrit le leader druze sur Twitter.

Lire aussi

Le « cessez-le feu » entre le PSP et le Futur entre en vigueur

"Qui gouverne dans ce pays ?", s'interroge Joumblatt


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants