X

À La Une

Reprise des livraisons d'essence ce matin dans les stations-service libanaises

Liban

Les fonctionnaires des douanes ont suspendu leur grève.

OLJ
21/05/2019

Les livraisons d'essence aux stations-service ont repris ce mardi après que les fonctionnaires des douanes aient suspendu leur mouvement de grève, qui a fait craindre pendant quelques heures une pénurie de carburant dans le pays. Les fonctionnaires protestaient contre toute mesure d'austérité portant atteinte à leurs salaires ou avantages sociaux dans l'avant-projet de budget pour l'année en cours, actuellement à l'étude par le gouvernement,

Lundi soir, le directeur général des douanes, Badri Daher, avait annoncé avoir donné ses directives aux bureaux de douanes afin que la livraison de carburant reprenne. La ministre de l’Énergie, Nada Boustani, avait de son côté indiqué avoir pris contact avec M. Daher, assurant qu'il n'y aura pas de pénurie de carburant.

Quelques heures plus tôt, l'Association libanaise des sociétés importatrices de pétrole avait prévenu que certaines stations-service seraient à sec ce mardi, en raison de la grève des fonctionnaires des douanes. Ces derniers étaient en grève depuis vendredi pour protester contre les mesures d'austérité prévues dans le projet de budget à l'étude par le gouvernement, qui devrait finaliser son examen lors d'une dernière séance dans la journée.

De longues files d'attente s'étaient alors formées devant les stations d'essence, notamment à Beyrouth et ses environs, provoquant des embouteillages jusqu'en soirée.


Parallèlement, la grève des fonctionnaires de l'administration publique, qui eux aussi protestent contre toute mesure d'austérité portant atteinte à leurs salaires ou avantages sociaux dans l'avant-projet de budget, se poursuivait mardi dans l'ensemble du pays. Selon l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle), les institutions publiques, municipalités, écoles publiques et administrations respectaient l'appel à la grève lancé par le Comité de coordination intersyndical du nord au sud du pays, en passant par le Metn et la Békaa.

Le gouvernement, qui se réunit à partir de midi, devrait en principe achever aujourd'hui l'examen du budget 2019.



Lire aussi
Budget 2019 : la nouvelle version prévoit un déficit à 7,6 % du PIB

Les militaires à la retraite refoulés à quelques mètres du Grand Sérail

Salaire des enseignants : pas de dissociation « pour l’instant » entre le public et le privé, promet le CPL

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants