Le billet de Gaby NASR

Purge illusoire

Billet
Gaby NASR | OLJ
10/05/2019

Dur, dur, le métier de Premier ministre ! Voilà des semaines que le tenancier du Sérail s’évertue à exécuter le contrat pour lequel il a été embauché : engager des réformes virtuelles pour boucler un budget bien réel. À la différence qu’au lieu de donner à brouter à tous les cire-pompes de l’administration, faudra cette fois qu’il leur fasse les poches. En fait, le Futuroscope n’a qu’une seule pensée : le pognon. Sauf que les contributeurs au programme CEDRE qui lui cavalent derrière pensent eux aussi au pognon… mais en y ajoutant en plus une date.

Pourtant, notre ami voudrait bien avoir les coudées franches pour purger tranquille ces écuries qui nous servent de fonction publique. Mais il aura beau manier le clystère avec doigté, si l’on ose dire, et associer l’Amer Michel et Istiz Nabeuh à la manip, il se trouvera toujours des bouseux pour venir lui merdoyer le purgatoire à coups de grèves. Salauds de pauvres, qui réclament toujours à manger et refusent de venir torcher l’incurie de la classe politique !

Le tout est de savoir maintenant quelle mise en scène imbécile on va nous monter pour faire passer la pilule. Comment les ministres vont virer écolo sans le savoir, en triant soigneusement les vide-ordures publics qui recueillent le trop-plein de fonctionnaires glandus que nous payons avec nos impôts. Sans oublier les bêcheurs et autres rabat-joie qui viendront jouer les experts économiques en pinaillant sur des points de détail débiles dont personne n’a rien à cirer.

Et que propose-t-on pour vider l’abcès? Couper la sauce aux resquilleurs? Traîner en justice les mauvais payeurs? Arrêter d’embaucher des pique-assiette? Que dalle ! Tout ce que le porte-serviettes installé aux Finances a trouvé à proposer est de pomper l’argent facile : un hold-up en règle auprès des épargnants dans les banques, le reste à travers le racket d’une TVA chargée à la chevrotine. Un beau bouquet de mesures mises en musique par un gâteux pour décorer un gâteau gâté et une formidable abnégation dans l’organisation de la pénurie.

Admirable santé d’une décrépitude à vie dans un pays qui a oublié de vivre…

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

MAKE LEBANON GREAT AGAIN

Je pense que cela suffit de dire que ce que le gouvernement fait c’est prendre de l’argent des intérêts
FAUX ARCHI FAUX
1) UNE ETUDE A MONTRÉ QUE PLUS DE 80 % des dépôts étaient maintenu par 2 ou 3 % des déposants Donc les riches payeront surtout
2) les intérêts reçus au Liban de 7 % est ridicule et ne se trouve nul part au monde ou sur le dollar il avoisine les 1%
3) personne ne retirera ses fonds si au lieu de prendre 7% il prend 6.3% évidement
4) je rappelé que le taux à Chypre des taxes est de 30% sur les intérêts mis après la crise de 2013 et continue à ce jour
MÊME LES BÀNQUES EN FRANCE OU LES BANQUES LIBANAISE SONT PRÉSENTE DONNE À PEINE DU 1 % sur le dollar
CELA SUFFIT DE DIRE QUE AUGMENTER LES TAXES SUR LES INTÉRÊTS TOUCHENT LES BANQUES QUI SONT SOIT DISANT LA SEULE FONCTION QUI MARCHE ENCORE AU LIBAN

Antoine Sabbagha

Phrase choquante mais authentique oui le pays a oublié de vivre

Ado

Il a perdu Saoudi Oger i
Il n est plus classé dans Forbes alors que le reste de sa famille l’est
Il a risqué sa liberté et aujourd’hui c’est sa dignité qu’il met en jeu
Pauvre pompier ces Libanais seront toujours ingrat et te traiterons de pyromane.
Ton seul tort l’amour du Liban et la promesse faite à ton père
Mais ce qu’ils ne voient pas c’est que tu es le seul homme politique qui est plus pauvre aujourd’hui qu’hier
Dans l’ intérêt Du Liban Saad s’est endurci et pris de l’experience et de la compétence car tout ce qui ne tue pas renforce pour notre plus grand devenir !

Honneur et Patrie

C'est la mère Michel qui a perdu son chat.
Tra deri dera et tralala.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON DIRAIT QUE VOTRE STYLE A TARI GABY NASR. VOUS LES MENAGEZ A NOS ABRUTIS UN PEU TROP DEPUIS UN CERTAIN TEMPS. ET MOI QUI ETAIS HABITUE AUX BOMBES H DONT VOUS LES BOMBARDIEZ SI ALLEGREMENT ! AWE LE3YAR !

C F, ses contributions & interprétations...

""Admirable santé d’une décrépitude à vie dans un pays qui a oublié de vivre…""
Tellement pessimiste ! Nous sommes déjà morts et enterrés. Pas de résurrection à l’horizon…

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les messages internes de Nasrallah et leurs différentes interprétations

Pause verte de Suzanne BAAKLINI

Déchets : de l’urgence de sortir de l’improvisation et d’instaurer un vrai débat

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants