X

Campus

À l’USJ, une pharmacie pilote pour parfaire la formation des étudiants

FORMATION

Cet espace de simulation pharmaceutique, unique en son genre au Liban, est une interface entre faculté et officine.

Carole AWIT | OLJ
19/04/2019

La faculté de pharmacie de l’USJ dispose désormais d’une pharmacie pilote, comme il en existe en France et au Canada, où le futur pharmacien pourra s’initier à la pratique de son métier. Inauguré le 5 avril, « cet espace de simulation pharmaceutique, unique en son genre au Liban, est une interface entre faculté et officine, permettant à l’étudiant d’apprendre à gérer sa pharmacie et à assurer les missions de santé publique d’un pharmacien garant du bon usage du médicament, de la qualité et de l’éthique, avec son rôle crucial dans la prévention, le dépistage, l’éducation à la santé », indique la professeure Marianne Abi Fadel, doyenne de la faculté de pharmacie de l’USJ. « Nos étudiants pourront l’utiliser à partir de leur 2e année, dans le cadre des cours de soins pharmaceutiques et de pharmacie expérimentale, dispensés tout au long de leur formation, ou en appui à certains cours comme l’analyse d’ordonnances », ajoute-t-elle.

La pharmacie pilote respecte de l’extérieur le cachet historique centenaire du campus des sciences médicales de l’USJ et se distingue par un intérieur moderne et entièrement aménagé. Composée de deux étages, cette réplique d’une pharmacie de ville comprend un comptoir avec un ordinateur, du mobilier de rangement contenant des boîtes de médicaments vides, conformément à la législation libanaise, des gondoles et rayonnages sur lesquels sont répartis des ouvrages pharmaceutiques ainsi que de nombreux produits de soins cosmétiques pharmaceutiques des laboratoires Pierre Fabre.

« Après plusieurs années d’efforts, nous avons pu inaugurer cette pharmacie pilote grâce au soutien du père Salim Daccache, s.j., recteur de l’USJ, et la collaboration avec les laboratoires Pierre Fabre, leader mondial en dermo-cosmétique, reconnu pour ses axes de recherche dans le domaine des plantes médicinales, parallèlement à la dermatologie, la neuropsychiatrie et l’oncologie. Cette concrétisation n’aurait pas été possible sans l’engagement et l’aide du Pr Fawaz Fawaz, doyen honoraire de la faculté de pharmacie ayant porté ce projet en 2012, et de la professeure Nayla Sargi, responsable du master dermopharmacie et cosmétologie », précise Mme Abi Fadel.

L’aménagement de la pharmacie pilote a mobilisé de nombreux responsables, enseignants et acteurs du monde pharmaceutique. « Le Dr Naïm Hanna, directeur général de Pierre Fabre au Proche et Moyen-Orient, a suivi les étapes de réalisation du projet avec toute l’équipe de Pierre Fabre Dermo-Cosmétique, notamment les spécialistes en merchandising international en France, François Desmailly et Emmanuel de Rességuier, qui ont proposé les plans adoptés et exécutés pour la pharmacie pilote et donné, sur le campus, des conférences sur le merchandising », poursuit la doyenne de la faculté de pharmacie.

Un enseignement moderne de la profession

«Avec la création d’une pharmacie expérimentale, la faculté permet aux étudiants d’envisager plus sereinement le passage de la théorie à la pratique et de se sentir davantage en confiance pendant les stages, en particulier durant les premiers qui sont les plus difficiles », lance, enthousiaste, Rose Mary Salloum, en 3e année d’études de pharmacie. Andrew Sab, inscrit en 4e année, acquiesce : « Ce lieu permet de se lancer, à partir du début de la formation, dans le concret, de pouvoir prendre ses marques dans une pharmacie, dans une ambiance propice à l’apprentissage, loin du stress que nous rencontrons habituellement sur les lieux de stage. »

« Si l’existence d’une pharmacie pilote ne dispense pas les étudiants de faire des stages officinaux, elle leur permet cependant de définir le conseil pharmaceutique exemplaire, alors que les stages, obligatoires dans le cursus pharmaceutique, sont plutôt une application réelle de ce qui a été acquis », indique Mme Abi Fadel.La faculté de pharmacie de l’USJ, dont la notoriété a été forgée au cours de ses 130 ans d’existence, cherche à dispenser aux futurs pharmaciens, en plus d’une formation qui vise l’excellence, un enseignement innovant, s’appuyant sur les nouvelles technologies audiovisuelles et numériques. « La pharmacie pilote nous permet de développer nos compétences officinales grâce, notamment, à des jeux de rôles et des analyses d’ordonnances », note Batoul Baydoun, en 4e année d’études. Son amie Rim Istambouli enchaîne : « C’est intéressant de pouvoir apprendre grâce à des séances de simulation filmées où les rôles seront répartis, parmi les étudiants, entre clients et pharmaciens. Avec les enseignants, il sera possible de repérer les erreurs que nous pouvons commettre dans notre pratique et d’en discuter en vue de les prévenir. » Ainsi, la pharmacie expérimentale servira de lieu de tournage de films, avec des scénarios complexes, utilisés comme base de simulation virtuelle. Dans le but d’améliorer la pratique officinale, les étudiants suivront ces séances en temps réel ou en différé, et analyseront les situations en y portant un jugement critique. S’ensuivront des discussions autour des cas cliniques et bilans pharmaceutiques sous la supervision de leurs enseignants. « Enfin, dans le domaine de la santé connectée et des nouvelles technologies, nous sommes heureux que nos étudiants puissent participer à cette ère technologique et à cet esprit entrepreneurial grâce, entre autres, au cours d’entrepreneuriat pharmaceutique dispensé à la faculté pour la 3e année consécutive en collaboration avec Berytech et son PDG Maroun Chammas. Deux projets de nos étudiants ont été primés le jour de l’inauguration de la pharmacie pilote, et cela montre l’importance de conjuguer entre approches classiques et innovantes aussi bien dans l’apprentissage que dans la pratique professionnelle », conclut la professeure Abi Fadel.


Pour mémoire

Une pharmacie expérimentale à l’USJ

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants