Rechercher
Rechercher

Sport - Événement

Le « Rallye des Grâces » revient dans sa seconde édition libanaise

La course exclusivement féminine de voitures anciennes et vintage, née en Suisse, se concentrera cette année dans le caza du Chouf.

Les «  Grâces  » de l’édition 2018 au Liban lors du dîner de gala de clôture au palais Sursock, à Achrafieh. Photo prise du site de l’ATCL

Ce week-end, les samedi 13 et dimanche 14 avril, se tiendra au Liban la seconde édition du « Rallye des Grâces », dans le caza du Chouf notamment, après celle de l’an dernier dans les cazas du Kesrouan, de Jbeil, du Liban-Nord et du Mont-Liban, puis la vallée de la Békaa ainsi que Beyrouth. Rappelons que ce rallye exclusivement féminin est né en Suisse, il y a plusieurs années, et a été importé au pays du Cèdre par Schéhérazade Rizk, femme d’affaires et philanthrope libano-suisse fondatrice et présidente de la société Tecgroup qui sponsorise l’événement. Le rallye est en outre organisé en collaboration avec l’Automobile et Touring Club du Liban (ATCL) qui le supervise.

Comme son nom ne l’indique pas, cette course n’en est pas une à proprement parler. Il s’agit, en fait, d’un événement qui regroupe des femmes d’affaires libanaises et étrangères lors de deux journées de découverte touristique du pays du Cèdre à bord de voitures anciennes et vintage. Ces journées sont conçues comme une retraite et une échappée loin de leur lieu de travail pour ces femmes actives. Toutefois, en marge de l’événement, il leur sert également à faire des affaires : un moyen ludique d’effectuer des transactions et de développer l’économie au féminin.

Cette année, l’événement est placé sous le haut patronage du Premier ministre Saad Hariri. Le départ sera donné le samedi à 10h00 au Beirut Waterfront (le front de mer de la capitale), près du Zaytuna Bay initialement prévu, et l’arrivée se fera au même lieu à 15h30 le dimanche. Entre les deux, les concurrentes auront sillonné la région du Chouf en plusieurs étapes. Dimanche soir, à 20h30, un dîner de gala sera tenu dans les jardins du palais Sursock, à Achrafieh, au cours duquel les gagnantes réceptionneront leurs trophées.

Signalons que 45 femmes libanaises et étrangères prennent part à ce rallye singulier, un peu moins du double de l’an dernier (28 concurrentes). Les étrangères, qui débarquent aujourd’hui à l’aéroport de Beyrouth, viennent de 17 pays différents : Grande-Bretagne, Mexique, États-Unis, Italie, Turquie, France, Espagne, Algérie, Suisse, Canada, Allemagne, Qatar, Belgique, Thaïlande, Maroc, Russie et Serbie. Il est notable en outre que deux princesses européennes seront au départ du rallye : Tania de Bourbon-Parme et Hélène Olga Lydia Tamara Maria de Yougoslavie. Sans compter l’ancienne astronaute américaine Mary Ellen Weber et d’autres femmes de premier plan dans divers domaines allant de la médecine à la nanotechnologie, en passant par la mode ou encore l’art et la culture.

Pour Schéhérazade Rizk, le nombre considérablement croissant des participantes, particulièrement parmi les étrangères (37 sur 45 femmes), est un indicateur de la réussite du « Rallye des Grâces » et, surtout, de la stabilité au Liban. Notons par ailleurs que Mme Rizk est la première femme au monde à organiser ce type d’événement, qui plus est une femme arabe. Son objectif est d’aider les femmes du monde entier déjà actives à se diversifier et accroître ainsi leur essor, alors que pour celles qui ne le sont pas encore, les soutenir dans la création et le développement de leur propre entreprise. Avec en vue, à terme, de créer un fonds d’aide pour ces dernières afin de mieux les épauler dans l’évolution de leur activité naissante.

Enfin, autre projet louable de Mme Rizk, la création au Liban de la société 16/16 destinée aux adolescents – filles et garçons confondus cette fois – afin de les encadrer et les éloigner des problèmes liés à leur âge, de drogue notamment, en leur assurant des études stables et du travail à terme. Pourquoi 16/16 ? Les adolescents sont pris en charge par la société dès l’âge de seize ans ; quant au double 16, il représente les deux sexes.


Pour mémoire
Les Grâces et leurs voitures classiques enfin rendues au Liban...


Ce week-end, les samedi 13 et dimanche 14 avril, se tiendra au Liban la seconde édition du « Rallye des Grâces », dans le caza du Chouf notamment, après celle de l’an dernier dans les cazas du Kesrouan, de Jbeil, du Liban-Nord et du Mont-Liban, puis la vallée de la Békaa ainsi que Beyrouth. Rappelons que ce rallye exclusivement féminin est né en Suisse, il y a plusieurs...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut