X

Campus

Génie à la LAU : le monde professionnel s’invite à la fac

ÉVÉNEMENT

La faculté de génie de la LAU a ouvert ses portes durant le mois de février aux professionnels du secteur afin d’échanger pendant cinq jours avec ses étudiants.

06/04/2019

Pour la quatrième année consécutive, l’Université libano-américaine (LAU) a célébré le génie en tant que domaine professionnel, certes, mais également en tant que mode de vie. « L’événement a évolué depuis son lancement. Il est passé de la Journée du génie à la Semaine du génie. Ainsi, pendant cinq jours, au mois de février, étudiants, professeurs, anciens de la faculté et membres de l’ordre des ingénieurs se sont côtoyés, participant à différentes activités organisées par la faculté. Les professionnels ont pu ainsi partager leurs expériences avec les étudiants », précise Joe Tekli, doyen adjoint de la faculté de génie à la LAU.

Ainsi, durant la Semaine du génie organisée du 7 au 15 février, des présentations, des ateliers, des jeux scientifiques et même des activités sportives se sont enchaînés, permettant aux ingénieurs en devenir de rencontrer les grands du secteur. « Le génie ne s’apprend pas uniquement pendant les cours ou dans les laboratoires. L’apprentissage se fait également à travers le partage des expériences d’ingénieurs qui ont réussi et qui sont prêts à répondre aux questions des jeunes étudiants », souligne Joe Tekli. Et de poursuivre : « L’un des moments forts de la semaine était une présentation réalisée par nos étudiants qui ont effectué un stage à BMW en Allemagne. Ils ont partagé leur expérience et sont revenus sur les projets sur lesquels ils ont travaillé. »

Immersion

Sara Mezher, Charbel Badr et Gaëlle Abi Younès ont participé à la plupart des activités de la Semaine du génie. Encouragés par leurs professeurs, les jeunes ont assisté les après-midi après leurs cours aux ateliers techniques. Ils ont pris part aux jeux scientifiques et ont écouté des séminaires sur le génie. « Ma journée préférée était celle des données scientifiques d’apprentissage automatique (Machine Learning). Durant l’atelier, nous avons été introduits aux algorithmes qui pourraient résoudre des problèmes scientifiques comme l’ampleur des données produites quotidiennement », affirme Charbel Badr, étudiant en 3e année de génie informatique.

Pour Gaëlle Abi Younès, étudiante en 4e année de génie civil, la journée des pionniers était marquante. « Nous avons eu la chance de rencontrer des anciens de la faculté qui ont partagé leurs expériences, leurs projets et leurs expertises. J’ai été fascinée par l’impact que ces personnes et leurs projets ont sur la société libanaise. En pensant qu’elles étaient tous un jour jeunes étudiants comme moi-même maintenant, je suis encore plus motivée à faire partie de la faculté de génie qui me permettra peut-être un jour d’atteindre des succès similaires », poursuit la jeune ingénieure en devenir. Pour Sara Mezher, étudiante en 4e année de génie mécanique, le plus beau moment a été au dîner de gala en fin de semaine. « Je faisais partie des organisateurs de la soirée et j’étais fière de voir la réussite de notre travail. La soirée a permis la célébration de notre profession, et la présence d’étudiants et de professeurs ensemble a consolidé nos relations au-delà d’une simple rencontre de salle de classe », explique la jeune femme. Les étudiants sont unanimes sur le fait que cette semaine a contribué à élargir leurs connaissances techniques, mais surtout, qu’elle leur a permis d’avoir une idée beaucoup plus claire sur les futures opportunités professionnelles pour eux en tant qu’ingénieurs.



À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

Billet de Kenza OUAZZANI

Le mauvais pari du gouvernement

Un peu plus de Médéa AZOURI

Power to the People

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants