X

La Dernière

Des sandales Nada Debs pour Fratelli Rossetti

Mode

Une collaboration exceptionnelle va bientôt voir le jour entre la designer libanaise Nada Debs et le maroquinier de luxe Fratelli Rossetti. Des sandales à talons en édition limitée conçue par la créatrice et réalisée par la firme italienne, disponible en 60 paires exclusives, seront présentées pour la première fois lors de la Milan Design Week. La cérémonie de lancement aura lieu le jeudi 11 avril au magasin phare de Fratelli Rossetti à Milan, via Montenapoleone 1.

18/03/2019

C’est lors d’une visite à Beyrouth qu’une équipe de la direction de Fratelli Rossetti s’est rendue au studio de Nada Debs à Gemmayzé. Séduite par le travail de la créatrice libanaise formée au design à la Rhode Island School, la délégation italienne a vu dans son travail, elle qui a grandi au Japon et qui n’a de cesse de tisser des liens entre les diverses cultures du monde, le pouvoir de la main humaine de raconter des histoires qui vont droit au cœur. Comme par hasard, le slogan affiché sur les produits Nada Debs ne dit pas autre chose : « Fait à la main et avec le cœur. » Force était donc, pour l’équipe de Rossetti, de constater une passion partagée pour le savoir-faire et l’innovation dans l’émotion.

À la croisée des Orients, le proche et l’extrême, Nada Debs a développé une nouvelle vision de la marqueterie de nacre, propre à l’héritage ottoman, interprétée dans un concept à la fois japonisant et intemporel qui le rend éminemment contemporain. C’est cette technique, sur noyer massif naturel, que la designer libanaise va appliquer à ces souliers exceptionnels dont les talons seront ornés de motifs en zigzag « symbolisant les battements de cœur entre Milan et Beyrouth, deux pôles créatifs de la carte du monde », mais aussi deux capitales pareillement animées d’une créativité illimitée ainsi que d’une passion pour le savoir-faire artisanal.

Disponibles en deux versions, nubuck crème et nubuck rouge doux et velouté, ces sandales en édition limitée seront disponibles dans les boutiques Fratelli Rossetti de Milan et de Beyrouth et dans les boutiques en ligne. « J’ai adoré concevoir ces souliers dans le style spécifique de la marque Nada Debs », a déclaré la créatrice. « Pour moi, l’artisanat contient une part de spiritualité. L’âme de l’artisan se reflète dans le produit. »

La marque Fratelli Rossetti a été fondée en 1953 à Parabiago, une ville proche de Milan, par Renzo Rossetti, à une époque où l’Italie faisait ses premiers pas dans le monde de la mode. La société est actuellement dirigée par la deuxième génération de la famille Rossetti, les frères Diego, Dario et Luca, et célébrera bientôt son 65e anniversaire. Forte de sa longue histoire, la marque est aujourd’hui reconnue dans le monde entier comme un brillant exemple du plus haut point.


Pour mémoire
Nada Debs, une route en soi(e)

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Eleni Caridopoulou

Les chaussures Rossetti sont très chers en Italie mais ca vaut la pene

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants