X

À La Une

Plus de 370.000 morts depuis le début de la guerre en Syrie en 2011

Conflit

Parmi les victimes, on compte 112.623 civils, dont plus de 21.000 enfants et 13.000 femmes, selon l'OSDH, cette ONG qui dispose d'un vaste réseau de sources à travers le pays en guerre.

OLJ/AFP
15/03/2019

Plus de 370.000 personnes sont mortes depuis le début de la guerre en Syrie qui entre vendredi dans sa neuvième année, selon un bilan dévoilé par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Parmi elles, on compte 112.623 civils, dont plus de 21.000 enfants et 13.000 femmes, selon cette ONG, qui dispose d'un vaste réseau de sources à travers le pays en guerre.

Déclenché avec la répression sanglante par le régime de manifestations prodémocratie pacifiques, le conflit en Syrie s'est transformé au fil des ans en guerre complexe, impliquant groupes rebelles, mouvements jihadistes et puissances étrangères sur un territoire de plus en plus morcelé. Le dernier bilan établi en septembre par l'OSDH faisait état de plus de plus de 360.000 morts.

Plus de 125.000 soldats de l'armée syrienne et membres de milices qui lui sont alliées ont été tués, selon le nouveau bilan de l'OSDH. En outre, 67.000 combattants d'autres forces, notamment des rebelles et des combattants kurdes ont péri, d'après l'OSDH. 
Près de 66.000 jihadistes, notamment du groupe Etat islamique (EI) et de Hayat Tahrir al-Cham (HTS), ex-branche d'el-Qaëda en Syrie, ont aussi été tués, selon la même source.



Le conflit a aussi jeté sur les routes de l'exil des millions de Syriens. Et les ONG dénoncent toujours les exactions et atteintes aux droits humains perpétrées par le régime, accusé d'attaques chimiques meurtrières, mais aussi de tortures et d'arrestations arbitraires.
Au total, quelque 13 millions de Syriens ont été déplacés et ou se sont réfugiés dans d'autres pays.

Ces dernières années, le régime de Bachar el-Assad a réussi à reconquérir de nombreux territoires qu'il avait perdus face aux rebelles et jihadistes grâce à l'appui de ses principaux alliés la Russie et l'Iran, mais un tiers du territoire échappe encore à son contrôle.
La guerre a entraîné des destructions massives d'infrastructures et a réduit à néant plusieurs secteurs cruciaux pour l'économie, dont celui du pétrole. Ces destructions sont estimées à 400 milliards de dollars (353 milliards d'euros).

Le président syrien Bachar el-Assad a estimé dimanche que son payse est soumis à un "siège économique" en raison des sanctions internationales imposées à son régime depuis le début de la guerre. Totalement isolé sur le plan diplomatique à partir de 2011, le régime syrien a opèré depuis quelque temps un timide retour sur la scène régionale avec l'annonce récemment par les Emirats arabes unis et Bahreïn de la réouverture de leurs ambassades à Damas.




Dossier

Le long chemin vers la fin de l’impunité des criminels syriens

Ghalioun : Le régime syrien n’est plus que l’ombre de lui-même

Quand le clan Assad rackette ses propres partisans

Assad e(s)t le chaos, le commentaire d'Anthony SAMRANI


Lire aussi

Huit ans après le début de la révolution, Deraa manifeste contre les Assad

Pour Assad, la Syrie subit un « siège économique »

En Syrie, la colère des étudiants contre les jihadistes d'Idleb

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CE CHIFFRE EST RESTE LA DEPUIS CINQ ANS QUAND LE VRAI NOMBRE DE TUES DEPASSE ET DE LOIN LE DEMI MILLION ! A Y AJOUTER LE NOMBRE DES DISPARUS...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

À Baabda, un Conseil des ministres sous pressions internes et externes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants