X

À La Une

Les "18 commandements" du manifestant vendredi à Alger

Contestation

Ces commandements écrits par le journaliste, poète, écrivain et éditeur algérien Lazhari Labter insistent sur le caractère pacifique et civique de la contestation.

OLJ/AFP
08/03/2019

Journaliste, poète, écrivain et éditeur algérien, Lazhari Labter, 67 ans, a écrit "Les 18 Commandements du marcheur pacifiste et civilisé", adressé aux manifestants qui défilent pour le troisième vendredi consécutif en Algérie, contre le 5e mandat que brigue le président Abdelaziz Bouteflika.

Voici ces 18 commandements, qui insistent sur le caractère pacifique et civique de la contestation, relayés sur les réseaux sociaux:

1) "Pacifiquement et tranquillement je marcherai,

2) En Homme digne et civilisé je me comporterai,

3) D'eau et de vinaigre je me munirai (pour se nettoyer le visage en cas de tirs de gaz lacrymogènes, ndlr),

4) A aucune provocation je ne répondrai,

5) Les baltaguias (nom donné aux casseurs payés par le pouvoir pour créer des violences) j'isolerai et à la police je les remettrai

6) Pas une pierre je ne jetterai

7) Pas une vitre je ne briserai

8) Pas un mot déplacé je ne prononcerai

9) Aux personnes et aux biens je ne toucherai

10) Au policier et au gendarme je sourirai

11) A la femme, une rose j'offrirai

12) A celui qui a soif, mon eau je partagerai

13) Sur les vieux, les femmes et les enfants je veillerai

14) Avec détermination je marcherai

15) Contre vents et marées j'irai

16) Digne héritier des Novembristes (militants indépendantistes algériens de la première heure, qui déclenchèrent l'insurrection anticoloniale le 1er novembre 1954) je serai,

17) Après la marche, les rues et les places je nettoierai

18) Au monde qui m'observe, une leçon je donnerai et un exemple je serai

Car je sais que La Liberté au bout du chemin m'attendra et dans ses bras ouverts elle m'accueillera."



Lire aussi

A la veille de nouvelles manifestations, Bouteflika met en garde contre le "chaos"

Algérie : Une prudente aspiration au changement plutôt qu’une révolution


Repère

Les dates-clés de la présidence Bouteflika


Reportage

« On est dans la rue parce qu’on veut un humain au pouvoir, pas une momie »

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le compromis présidentiel et les dommages collatéraux

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants