Rechercher
Rechercher

À La Une - tensions

L'Iran met en garde Israël contre de nouveaux raids en Syrie

"Si ces actions se poursuivent, nous déclencherons des mesures calculées de dissuasion qui constitueront une réponse ferme et appropriée et serviront de leçon" aux Israéliens, a lancé Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil national de sécurité iranien.

Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil national de sécurité iranien. Photo d'archives ATTA KENARE / AFP

L'Iran a averti mardi Israël qu'il répondrait de manière "ferme et dissuasive" à de nouvelles attaques aériennes de l'Etat hébreu contre ses positions en Syrie.

Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil national de sécurité iranien, a lancé cette mise en garde à l'occasion d'un entretien à Téhéran avec le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem. L'Iran est avec la Russie l'un des deux principaux alliés du régime de Bachar el-Assad.

L'armée israélienne a frappé à de multiples reprises ces dernières années des cibles de l'Iran et de son allié, le Hezbollah, en Syrie. Ces deux grands ennemis d'Israël ont aidé, ainsi que la Russie, le régime du président syrien Bachar el-Assad à prendre le dessus sur les rebelles et les jihadistes au cours de la guerre civile.

Ces attaques violent l'intégrité territoriale de la Syrie et sont "inacceptables", a déclaré Ali Shamkhani. "Si ces actions se poursuivent, nous déclencherons des mesures calculées de dissuasion qui constitueront une réponse ferme et appropriée et serviront de leçon" aux Israéliens, a ajouté le conseiller à la sécurité nationale, cité par l'agence de presse iranienne Fars.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu proclame sans cesse qu'il ne laissera pas l'Iran se servir de la Syrie comme tête de pont contre Israël. L'Iran dément envoyer des soldats de l'armée régulière se battre en Syrie, affirmant que seuls des conseillers militaires ou des "volontaires" iraniens ou afghans sont présents aux côtés des forces du régime syrien.


Lire aussi

Netanyahu : Le Hezbollah, donc l'Iran, contrôle le gouvernement libanais

Le retrait américain de Syrie et les raids israéliens, selon le regard de Nasrallah


Pour mémoire

Netanyahu accuse l'Iran de cyberattaques contre Israël

L'Iran affirme avoir déjoué une cyberattaque israélienne

L'Iran a averti mardi Israël qu'il répondrait de manière "ferme et dissuasive" à de nouvelles attaques aériennes de l'Etat hébreu contre ses positions en Syrie. Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil national de sécurité iranien, a lancé cette mise en garde à l'occasion d'un entretien à Téhéran avec le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem. L'Iran est avec...
commentaires (4)

Bon ben il reste à espérer que les "mesures calculées de dissuasion qui constitueront une réponse ferme et appropriée et serviront de leçon" ne consistent pas à leur lacher le hezbollah dessus...

Gros Gnon

18 h 16, le 05 février 2019

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Bon ben il reste à espérer que les "mesures calculées de dissuasion qui constitueront une réponse ferme et appropriée et serviront de leçon" ne consistent pas à leur lacher le hezbollah dessus...

    Gros Gnon

    18 h 16, le 05 février 2019

  • Ils n'ont qu'à bombarder Israel ....

    Eleni Caridopoulou

    17 h 43, le 05 février 2019

  • Celui qui souhaite le MOINS l'escalade c'est le pays USURPATEUR. Celui qui souhaite réellement d'en découdre c'est l'Iran NPR. Après CET avertissement la balle est dans le camp du pays BELLIQUEUX et usurpateur. Attendons la suite.

    FRIK-A-FRAK

    17 h 43, le 05 février 2019

  • CERTAINS VEULENT ATTIRER L,IRAN DANS LE PIEGE D,UNE GUERRE REGIONALE TOTALE MAIS VEULENT QUE CE SOIT L,IRAN QUI LA COMMENCE POUR AVOIR L,EXCUSE AUX YEUX DU MONDE D,Y INTERVENIR...

    LA LIBRE EXPRESSION

    16 h 53, le 05 février 2019

Retour en haut