X

Liban

Week-end de ski en perspective... avec quelques consignes à respecter

Sports d’hiver

Quelque 10 000 skieurs sont attendus ces trois jours à la station Mzaar Ski Resort.

OLJ
18/01/2019

Depuis que la tempête s’est éclipsée et que le soleil a fait son apparition, la station de sports d’hiver Mzaar Ski Resort a déployé les grands moyens pour accueillir dès aujourd’hui les amateurs de glisse et de montagne. Vu les vents violents et l’importante quantité de neige tombée, il a fallu certes dégager les remontées mécaniques ensevelies sous la neige, dégivrer puis sécher les câbles des télésièges, avant de damer les pistes et de vérifier le respect des normes de sécurité. Le défi principal étant d’ouvrir les routes bloquées par la neige, sans oublier les parkings des pistes de ski.

« Après chaque tempête, nous refaisons ce travail, avec l’aide de nos techniciens et nos pisteurs. Mais il a tellement neigé cette fois-ci que les parkings et les routes ont accumulé deux à trois mètres de neige, explique à L’Orient-Le Jour la responsable marketing de la plus importante station du pays, Youmna Rizk Abou Jaoudé. À tel point qu’on ne savait plus où stocker toute cette neige. » Résultat, « une partie des pistes sera ouverte aujourd’hui aux skieurs, Refuge, Jonction, Baby, École, Nabil, Jabal Dib, Lac, Petite source, Mickey et Nord (plus tard dans la journée) ». Les équipes du Mzaar Ski Resort n’ont donc pas chômé et ont activé leurs déneigeuses sans arrêt dès hier matin très tôt pour élargir les routes d’accès aux pistes et aux chalets, ouvertes sur une seule voie seulement. Car il était urgent d’aménager la circulation routière sur deux voies, une pour la montée, l’autre pour la descente. Les chasse-neige du ministère des Travaux publics et des Transports ont également pris part aux opérations de déneigement. « Et l’un d’entre eux restera sur place durant toute la saison d’hiver, afin de prêter main-forte aux gérants de la station », assure Mme Rizk. « Les déneigeuses de la municipalité de Kfardebiane ont également été mobilisées pour l’ouverture des routes », affirme de son côté à L’OLJ le porte-parole de la municipalité, Walid Baïno.


(Lire aussi : Une petite fille tuée dans la tempête Myriam et son frère porté disparu)


Circulation alternée samedi et dimanche

Ce week-end qui s’annonce agréable devrait voir une affluence particulière des skieurs et visiteurs. Un flux qu’il est important de bien gérer. « Nous attendons ce week-end près de 10 000 skieurs, soit 4 000 à 5 000 par jour environ », affirme Mme Rizk. Mais afin que tout se déroule sans accroc, les automobilistes sont invités à respecter les consignes, compte tenu que le week-end passé, « ils ont été bloqués près de trois heures dans le trafic routier… pour cause de différend entre l’armée et les Forces de sécurité intérieure ».

Les premières consignes concernent l’état des voitures. « Seules seront autorisées à accéder à la station les voitures de type 4x4 et celles équipées de pneus-neige ou de chaînes », précise le porte-parole de la municipalité de Kfardebiane, ajoutant que « les équipements destinés à saler la route en cas de verglas sont fin prêts, eux aussi ».


(Pour mémoire : La tempête Myriam, plus froide, mais moins sévère que Norma)


M. Baïno précise de plus que les bus de promeneurs ne seront pas autorisés à accéder aux pistes de ski. Ils devront se garer plus bas, afin de ne pas gêner le trafic. « Il sera de même interdit aux voitures de se garer de part et d’autre des routes. Pour ce faire, la police municipale sera assistée de différents organismes sécuritaires et d’urgence, parmi lesquels les FSI, la Défense civile, la Croix-Rouge », souligne M. Baïno.

Par ailleurs, et pour permettre aux automobilistes de quitter la station sans être pris dans des embouteillages monstres, la circulation alternée sera privilégiée et la circulation ascendante vers la station sera interrompue samedi et dimanche entre 15h30 et 17h. « Seules les voitures descendant vers Beyrouth ou vers Faqra seront autorisées à circuler à l’heure de fermeture des pistes », insiste la responsable de la station Mzaar Ski Resort.


Pour mémoire

Après la tempête Norma, l’heure est au bilan

Tempête Norma : un épais manteau de neige recouvre les hauteurs du Liban

Au Liban, les pistes de ski prêtes à accueillir les amateurs de sports d’hiver

Les montagnes du Liban ont revêtu leur blanc manteau

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Gros Gnon

Il manque l’élément essentiel: inculquer à l’automobiliste moyen (ya3ni 99% d’entre nois) un minimum de sens du respect de l’autre.
On n’est pas encore arrivé.
C’est là que le bât blesse, hélas...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué