Marie Abou Khaled

Ce qu’en dit le mentor

Hamed Sinno

J’ai eu le privilège de rencontrer Marie lors de sa contribution sur les chœurs de trois chansons de Mashrou’ Leila : Aoede, Marrikh et Kalam. C’était à l’occasion du tournage du documentaire sur les 150 ans de l’AUB, et l’enregistrement avait eu à l’Assembly Hall. Nous en avions profité pour utiliser l’orgue de cette ancienne chapelle, et pour collaborer avec les membres des chorales de l’AUB, l’orientale et l’occidentale, dont Marie faisait partie. C’est notre ami Paul Tyan qui avait fait de très beaux arrangements pour ces trois versions à part qui figurent dans l’édition spéciale de l’album Ibn el-Leil.

C’est très difficile de se démarquer d’un groupe qui chante à l’unisson, mais je suppose que c’est en partie ce qui rend Marie si spéciale. Elle sort du lot. Elle a une maîtrise phénoménale de ses capacités vocales, ce qui lui permet d’exprimer des émotions d’une grande diversité affective, sans pour autant sacrifier sa technique. C’est déjà remarquable pour n’importe quel chanteur, que serait-ce pour quelqu’un qui est encore au tout début de sa carrière. Je lui souhaiterais bonne chance, mais honnêtement, je ne pense pas qu’elle en ait besoin. Elle a quelque chose de mieux que la chance : un grand talent, un amour pour notre art, et une modestie qui visiblement alimente sa soif de progresser. J’ai hâte de voir les grandes choses qu’elle va nous donner.

Hamed Sinno est auteur, compositeur et interprète, chanteur du groupe Mashrou’ Leila


Hamed Sinno

J’ai eu le privilège de rencontrer Marie lors de sa contribution sur les chœurs de trois chansons de Mashrou’ Leila : Aoede, Marrikh et Kalam. C’était à l’occasion du tournage du documentaire sur les 150 ans de l’AUB, et l’enregistrement avait eu à l’Assembly Hall. Nous en avions profité pour utiliser l’orgue de cette ancienne chapelle, et pour...

commentaires (0)

Commentaires (0)