Rechercher
Rechercher

Liban - Sécurité

Un homme arrêté dans l’affaire du crime de Btedii

Une personne a été arrêtée hier dans l’affaire du crime de Btedii, près de Deir el-Ahmar, survenu le 14 novembre 2014, et qui avait coûté la vie à Nadimé et Sobhi Fakhri.

Le couple avait été victime d’un gang de la Békaa, dont les membres sont originaires de Dar el-Wassaa et appartiennent au clan Jaafar. Ce jour-là, le gang fuyait lors d’une course-poursuite avec l’armée libanaise et voulait trouver refuge dans la maison des Fakhri.

La police a arrêté dimanche un homme recherché depuis quatre ans, portant ainsi à cinq le nombre des arrestations dans ce crime, alors que, selon la justice les personnes incriminées sont au nombre de 18. Douze personnes donc courent toujours.

Joint au téléphone par L’Orient-Le Jour, l’un des fils des victimes, Rodrigue Fakhri, a affirmé que l’individu arrêté « n’a pas participé au crime, mais était recherché pour avoir été le complice des criminels, en leur pourvoyant un abri et en leur assurant de la nourriture ». M. Fakhri est toujours soigné des séquelles de graves blessures au bras occasionnées par une balle explosive qu’il avait reçue le jour de l’assassinat de ses parents.

« Cela fait quatre ans que nous attendons que justice soit faite, mais nous voyons que les criminels responsables de la mort de mes parents sont toujours en liberté. Ils roulent dans des voitures sans plaques d’immatriculation et aux vitres fumées. Ils ont encore sévi après avoir assassiné mes parents, mais rien n’a été fait contre eux », a-t-il noté.

Une personne a été arrêtée hier dans l’affaire du crime de Btedii, près de Deir el-Ahmar, survenu le 14 novembre 2014, et qui avait coûté la vie à Nadimé et Sobhi Fakhri.Le couple avait été victime d’un gang de la Békaa, dont les membres sont originaires de Dar el-Wassaa et appartiennent au clan Jaafar. Ce jour-là, le gang fuyait lors d’une course-poursuite avec l’armée...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut