X

À La Une

Un incident entre les FSI et l'armée provoque un nouveau scandale à l'AIB

Liban

"L'incident est terminé et ne se reproduira pas", affirme Nohad Machnouk.

OLJ
26/09/2018

Un nouvel incident est survenu mercredi à l'Aéroport international de Beyrouth, lorsqu'une dispute a éclaté entre des agents des FSI en charge du premier contrôle des passagers à leur entrée dans le bâtiment, et des militaires en charge de la sécurité, venant s'ajouter à la liste des incidents ayant perturbé les opérations de l'AIB au cours des dernières semaines. Cette dispute a provoqué un bref arrêt des opérations de contrôle, pour lequel le ministre sortant de l'Intérieur, Nohad Machnouk, s'est excusé auprès des passagers.

Protestant contre la présence de soldats qui les empêchaient de mener à bien la procédure de contrôle des passagers, les FSI avaient quitté leur poste aux portiques de sécurité installés afin de vérifier les valises des voyageurs. Les militaires avaient alors pris position aux portiques de surveillance. La situation est revenue à la normale avec le retour des agents des FSI et le départ des soldats.

Suite à cet incident, le ministre sortant de l'Intérieur, Nohad Machnouk, s'est rendu à l'AIB, d'où il a présenté ses excuses aux voyageurs pour les retards occasionnés par cet incident. Il a assuré qu'il n'y avait "aucune mauvaise intention de la part des chefs des appareils sécuritaires". "Ce qui s'est passé est dû à un malentendu entre les parties", a-t-il ajouté. 
"L'incident est terminé et ne se reproduira pas. Il doit y avoir un minimum de compréhension" entre les services de sécurité, a encore dit M. Machnouk après une réunion avec le chef de service de sécurité de l'aéroport, le chef de la brigade des FSI rattachée à l'aéroport, le chef du département d'investigation et le directeur général de l'aviation civile.


(Lire aussi : Avion réquisitionné à l’AIB : Baabda se lave les mains de toute responsabilité)


La justice militaire a mis sur pied une commission conjointe avec des représentants de la police militaire et des Forces de sécurité intérieure pour "mener les investigations avec les personnes concernées", a indiqué à l'AFP une source judiciaire s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.


"L'aéroport est à l'image d'un pays où les factions politiques et les services de sécurité se font la concurrence", a déploré le journaliste libanais Bassel Aridi.

Cet incident intervient en effet alors que l'AIB a connu plusieurs scandales depuis le début du mois de septembre. Début septembre, une panne informatique en pleine nuit avait causé un véritable chaos, les passagers se retrouvant bloqués dans les couloirs de l'aéroport pendant de longues heures. Dimanche, une nouvelle polémique avait éclaté avec le débarquement de tous les passagers d'un vol de la Middle East Airlines en direction du Caire, l'avion devant être utilisé pour la délégation accompagnant le président de la République, Michel Aoun, à New York, où il participe à l'Assemblée générale de l'ONU. 


Pour mémoire
Chaos à l’AIB : poursuite des investigations pour déterminer les responsabilités

Chaos à l’aéroport de Beyrouth : La SITA présente ses excuses et se dit prête à dédommager les parties lésées

Aéroport Rafic Hariri : la justice en marche... tout comme les polémiques

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

M.E

Donc l'excellent ministre a jugé qu'il n'y avait pas eu préjudice causé par l'indiscipline, la bêtise, la corruption et la sauvagerie, que les voyageurs comprendront ce petit désagrément. Et bien non! Ils ne comprennent pas! Ils veulent savoir.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

NOUS VOULONS QUE L,ARMEE EN COOPERATION AVEC LES CORPS SECURITAIRES GARANTISSENT LA SECURITE A L,AIB !

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué