Liban

Guterres : Toute guerre entre le Hezbollah et Israël sera beaucoup plus dévastatrice que la précédente

Antonio Guterres. FABRICE COFFRINI/AFP

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a mis en garde contre toute provocation qui pourrait entraîner une « guerre dévastatrice ». « Il est absolument essentiel d’éviter toute guerre entre le Hezbollah et Israël. Elle sera beaucoup plus dévastatrice que la précédente », a-t-il mis en garde, lors d’une conférence de presse tenue jeudi au siège de l’ONU, avant la 73e session de l’Assemblée générale qui démarre ses travaux le 25 septembre. M. Guterres réagissait ainsi aux propos du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, lors des commémorations religieuses de la Achoura, affirmant que « la résistance détient des missiles de précision » pour atteindre Israël.

Dans ce contexte, la Finul pourra-t-elle mener à bien son mandat ?

« La Finul a amélioré ses performances. Nous avons travaillé dur pour renouveler son mandat. Je crois que toutes les parties le reconnaissent », a-t-il noté. « La Finul a joué un rôle très important, à savoir la délimitation qui a eu lieu », a-t-il ajouté avant d’enchaîner : « Il est très évident que ce n’est pas la Finul qui peut garantir la sécurité d’Israël ou la sécurité du Liban. Ce que je crois, c’est qu’il est absolument essentiel d’éviter toute guerre entre le Hezbollah et Israël. Si cette guerre a lieu, elle sera beaucoup plus dévastatrice que la précédente. Et j’espère que M. Nasrallah et les autorités israéliennes seront tout à fait conscients que tout doit être mis en œuvre pour éviter ce genre de guerre. »


(Lire aussi : Netanyahu répond à Nasrallah : "Je suggère qu'il y réfléchisse à 20 fois")


Dans ce contexte, il convient de rappeler que le 30 août dernier, le Conseil de sécurité avait adopté à l’unanimité la résolution 2433. Cette unanimité du vote donne « un signal fort du soutien collectif à la Finul, dont le rôle est essentiel pour sauvegarder la paix dans un contexte régional extrêmement troublé… » avait indiqué Anne Gueguen, représentante permanente adjointe de la France auprès des Nations unies, dont le pays a œuvré pour préserver cette unité. Et de souligner : « Cette résolution rappelle les mesures que doivent prendre les États membres pour empêcher la vente d’armes ou de fournitures d’armes ou de matériel qui ne sont pas autorisés par le gouvernement libanais ou la Finul. »

Concernant le « contexte syrien », le secrétaire général a mis en exergue le fait que « nous assistons à un certain nombre d’affrontements. Je pense qu’il est important que, dans le cadre d’une solution politique future, la Syrie doit être capable non seulement de résoudre les problèmes de son peuple mais aussi d’éviter d’être une menace pour un autre pays de la région ».



Israël "agit contre le transfert d'armes sophistiquées" au Hezbollah

Pour Netanyahu, Israël « agit constamment » pour limiter l’armement de ses « ennemis »

L'armée n'est pas préparée en cas de guerre, assure un général israélien

Israël "ne fera pas de distinction entre le Hezbollah et l'armée libanaise" lors de la prochaine guerre


Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a mis en garde contre toute provocation qui pourrait entraîner une « guerre dévastatrice ». « Il est absolument essentiel d’éviter toute guerre entre le Hezbollah et Israël. Elle sera beaucoup plus dévastatrice que la précédente », a-t-il mis en garde, lors d’une conférence de presse tenue jeudi au...

commentaires (3)

"Toute guerre entre le Hezbollah et Israël sera beaucoup plus dévastatrice que la précédente". Certainement, c'est pourquoi il est urgent de désarmer le Hezbollah pour éviter tout risque que cette guerre ait jamais lieu.

Yves Prevost

20 h 45, le 23 septembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • "Toute guerre entre le Hezbollah et Israël sera beaucoup plus dévastatrice que la précédente". Certainement, c'est pourquoi il est urgent de désarmer le Hezbollah pour éviter tout risque que cette guerre ait jamais lieu.

    Yves Prevost

    20 h 45, le 23 septembre 2018

  • Comme je l'avais toujours dit que les guerres entre Israël et le Hezbollah iranien n'ont jamais été entre Israël et l'Etat libanais. Antoine Guterres, secrétaire général de l'ONU vient de le répéter deux fois. C'est toujours, les guerres des autres sur le territoire du Liban.

    Honneur et Patrie

    15 h 22, le 22 septembre 2018

  • CA ON LE SAIT ! D,AUTRES LE CRIENT ! LE HEZBOLLAH REVE !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    08 h 33, le 22 septembre 2018