Le billet de Gaby NASR

Gaffe au buffet !

Billet
Gaby NASR | OLJ
07/09/2018

Piloté par le Grand Flapi du Sérail, le laboratoire libanais carbure à pleins gaz et l’on est prié d’attendre religieusement la formule magique qui s’apprête à éclore. Le Centriste centré dans la Maison du Centre n’en est pas encore à faire l’exhibitionniste style « coucou, la voilà ! » mais il s’active, le brave homme. Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour retrouver ses babouches sous les palmiers d’Arabie !

Sa formule à lui, il l’a serinée à tous les tympans disponibles : ni vainqueur ni vaincu, ni 8 ni 14 Mars, ni droite ni gauche, ni figue ni raisin. Un chouia de sucreries à destination de ses alliés fleus et druzes, sans pour autant laisser croire que les promesses faites à Istiz Nabeuh et à son mentor barbu ont rétréci au lavage. Bref, un concept puissant de gouvernement pour des ministres qui regarderont passer les trains. Résultat : depuis lundi, sa liste est utilisée pour caler un vieux buffet branlant du palais présidentiel.

Faut croire que rien ne presse. Les Libanais sont bien restés 2 ans sans Parlement, 30 mois sans président de la République, près de 4 mois aujourd’hui sans gouvernement, et ils ne s’en sont pas portés plus mal. Alors ça va, les mesquins ! Le pays peut bien lanterner une dizaine d’années encore avant d’espérer voir éclore une équipe ministérielle au-dessous du niveau de la mer, avec pas moins de 30 ahuris au rire épais avec leurs salaires, leurs gardes du corps et leurs frais de bouche.

D’ici là, on pourra toujours se coltiner les chauffards assassins, trop occupés à pianoter sur leur mobile ; les remugles et les miasmes des ordures ménagères fleurant bon la République décrépie ; ou encore les coupures de courant, qui n’ont jamais été aussi fréquentes que depuis que le nouveau bateau turc a probablement été branché directement sur la villa du ministre.

Quant au vulgaire de basse fosse, il pourra toujours continuer à se repaître du spectacle des vieux débris politiques en train de pinailler sur tel ou tel autre portefeuille pour mettre bas un gouvernement qui constituera, selon où l’on se place, la clé de voûte, la cheville ouvrière, la pierre angulaire du régime. Ou alors carrément son bas de caisse, son ramasse-miettes, son vide-ordures.

Un pays entier est là, abruti par l’expectative, haletant de savoir : si le Futuroscope sortira un nouveau lapin de son caleçon; si les prochains ministres du Hezbollah seront rasés de près et en complet-veston ; si Istiz Nabeuh va encore se goinfrer de ministères juteux et dans quelle proportion… Bref, rien que de l’universel !

Puis comme d’habitude, les grands principes finiront dans le grand partage. À chacun sa gamelle et la mangeoire sera bien gardée. On a les neurones qu’on peut…

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

HIJAZI ABDULRAHIM

sous d'autres cieux, il y aurait belle lurette qu'une révolution, ou un typhon , aurait balayé cette peste.....

Antoine Sabbagha

Dans un pays abruti , tout est bien dit , les citoyens aiment cotoyer cette caste politique aux vieux débris

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

TRES BON MAIS JE PREFERE QUAND VOUS LACHEZ VOTRE ARSENAL NUCLEAIRE CONTRE NOS ABRUTIS !

Georges MELKI

Gaby Nasr, vous nous avez manqué! Welcome back!!

Irene Said

Description trop vraie...malheureusment...de notre belle nation...qu'ils nous promettaient "nouvelle et forte"...un certain 6 mai 2018 !
Bon retour...et aussi bon week-end,
Monsieur Gaby Nasr
Irène Saïd

Le Herisson

de retour enfin! votre billet nous a manqué durant ces dernieres semaines

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué