Nos Lecteurs ont la Parole

Guillemets

par Fouad A. SALHA
OLJ
10/08/2018

En feuilletant divers journaux depuis un certain temps, je me pose toujours la même question : pourquoi les « politiciens » se croient-ils supérieurs au bas peuple ? Qu’ont-ils de mieux ? Comment font-ils fortune ? Tant de questions toujours sans réponses et sans explications.
Je me suis toujours demandé comment une personne, issue du peuple, parfois de condition très normale, pouvait « switcher » aussi vite une fois arrivée à un poste de responsabilité (député, ministre ou autre) sans toutefois être compétente.
Combien est il facile, au Liban, de trouver des gens « ministrables », car ces personnes ne sont pas choisies selon leurs capacités en la matière, mais selon leurs affiliations politiques ou même leurs engagements financiers envers d’autres.
Personne ne s’est demandé comment un tel ministre, qui n’a aucune compétence dans le domaine de son ministère, devient « l’expert », « le conseiller » et celui qui « veut opérer un changement drastique » et devenir « l’idéal », « l’exemple à suivre » et parfois « le défenseur du peuple ». Bizarre, non ?
Tout le monde, et surtout les Libanais, attend avec impatience la formation d’un gouvernement dit « d’union nationale ». Pour ceux et celles qui s’en souviennent, ce « qualificatif » date de déjà plus de 50 ans. Aucun citoyen n’a réalisé que toutes ces formules ne sont que poudre aux yeux ? Est-il possible de croire au miracle ? Comment accepter un tel gouvernement si le changement ne se fait que dans la nouvelle répartition des portefeuilles entre les mêmes personnes, les mêmes noms, les mêmes « responsables » qui se prétendent être « les défenseurs du citoyen ».
Peuple, citoyens, réveillez-vous ! Ne nous laissons pas mener comme un troupeau à la merci d’un berger dont on peut se demander s’il nous mènera à l’abattoir.
Combien parmi nous regrettent d’avoir voté et d’avoir cru en un changement quelconque ? Ce changement est nécessaire, il est aux portes, mais encore faut-il qu’« ils » acceptent de l’admettre...

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué