X

À La Une

Rohani met en garde Trump contre la "mère de toutes les guerres"

Sanctions

Le président iranien a à nouveau brandi la menace d'un blocage du détroit d'Ormuz, par lequel transite une grande partie des exportations de pétrole des pays du Golfe.

OLJ/Reuters
22/07/2018

Le président iranien Hassan Rohani a demandé dimanche à son homologue américain Donald Trump de renoncer à sa politique hostile à l'encontre de Téhéran en le prévenant qu'une guerre avec l'Iran serait "la mère de toutes les guerres", selon des propos rapportés par les médias iraniens.

Lors d'un discours devant des diplomates iraniens cité par l'agence semi-officielle Isna, Hassan Rohani a lancé un ferme avertissement au chef de la Maison blanche : "Mr Trump, ne jouez pas avec la queue du lion, cela ne produira que des regrets." "L'Amérique devrait savoir que la paix avec l'Iran est la mère de toutes les paix et que la guerre avec l'Iran est la mère de toutes les guerres", a poursuivi le président iranien, réputé modéré.
"Vous n'êtes pas en position d'inciter le peuple iranien à se soulever contre les intérêts et la sécurité de l'Iran", a-t-il ajouté en allusion aux propos de Donald Trump et d'autres responsables américains appelant de leurs vœux un soulèvement du peuple iranien pour renverser le régime des mollahs.


(Lire aussi : L'Iran ferait une "erreur" en négociant avec les USA, prévient Khamenei)


Hassan Rohani est aussi revenu sur la menace du président américain de bloquer les exportations de pétrole iranien en rappelant que l'Iran bénéficie d'une position stratégique à la sortie du golfe arabo-persique en contrôlant l'accès au détroit d'Ormuz.
"Quiconque comprend les rudiments de la politique ne dit pas 'nous allons arrêter les exportations de pétrole iranien'. Nous sommes avons été à travers l'histoire les garants de la sécurité de la voie navigable régionale", a-t-il dit, selon les propos cités par Isna.

Ce n'est pas la première fois que le président iranien brandit la menace d'un blocage du détroit d'Ormuz, par lequel transite une grande partie des exportations de pétrole des pays du Golfe.

Samedi, le guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, lui a apporté son soutien sur ce point. Il s'en est aussi pris à la parole "sans valeur" des Etats-Unis après la dénonciation par Donald Trump de l'accord sur le nucléaire de 2015, excluant toute nouvelle négociation avec Washington.

Le chef d'état major de l'armée iranienne a déclaré de son côté que l'administration Trump cherchait à convaincre l'armée américaine de "lancer une invasion militaire" de l'Iran, en disant disposer d'informations "précises" à ce sujet.
"Le comportement de l'ennemi est imprévisible", a ajouté le général Mohamed Baqeri, selon des propos rapportés dimanche par l'agence semi-officielle Tasnim        

Lire aussi
Pétrole : comment les États-Unis veulent mettre l’Iran à genoux



Iran : de la guerre économique au suicide idéologique ?

L'Iran déterminé à "déjouer les complots" américains

Pétrole : comment les États-Unis veulent mettre l’Iran à genoux

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ILS APPELLENT LE DESTIN DE SADDAM EN UTILISANT SES PAROLES !

gaby sioufi


Donald J. Trump

@realDonaldTrump
To Iranian President Rouhani: NEVER, EVER THREATEN THE UNITED STATES AGAIN OR YOU WILL SUFFER CONSEQUENCES THE LIKES OF WHICH FEW THROUGHOUT HISTORY HAVE EVER SUFFERED BEFORE. WE ARE NO LONGER A COUNTRY THAT WILL STAND FOR YOUR DEMENTED WORDS OF VIOLENCE & DEATH. BE CAUTIOUS!

6:24 AM - Jul 23, 2018

LE TIGRE & LA MINI-SOURIS qui se veut taureau. qui pensez vs gagnera la bataille sinon la guerre ?

George Khoury

les iraniens perderons la guerre encore plus vite que les irakiens

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

HAHAHAHA ! LA TAUPE MENACE L,ELEPHANT...

Le Faucon Pèlerin

Le président iranien Hassan Rouhani, un personnage extrêmement sérieux, sage et modéré. Je ne crois pas une seconde qu'il aurait prononcé la formule "la mère de toutes les guerres" comme le défunt Saddam qui avait créé la formule "la mère des batailles" (Omm el-maarek).

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué