Worldcup

COUPE DU MONDE DE LA FIFA 2018 RUSSIE

X

Sport

Les Bleus comme en 1998

Football / Mondial – Focus

Vingt ans après, la France a de grandes chances de redevenir championne du monde.

13/06/2018 | 00h00

Depuis que Didier Deschamps est arrivé à la tête des Bleus après l’Euro 2012, l’équipe de France n’a cessé de progresser. Après un Mondial 2014 convaincant, les Bleus ont réalisé un très bel Euro 2016 à domicile, manquant juste de réalisme en finale face au Portugal.

Depuis cette finale perdue, la sélection française a retrouvé du crédit auprès de ses supporteurs et de ses adversaires. Si elle n’est pas placée au même rang que l’Allemagne, l’Espagne ou le Brésil, la France fait tout de même partie des nations favorites. Neuf joueurs étaient déjà présents à l’Euro 2016 et six au Mondial 2014, dont Griezmann, Giroud, Pogba, Lloris et Varane, entre autres... Ils sont les tauliers de l’équipe et encadrent la nouvelle génération de talents : Mbappé, Dembélé, Tolisso, Mendy, Kanté. Cette équipe ne produit peut-être pas le meilleur jeu, mais en compétitions internationales, l’Italie (championne du monde en 2006) et le Portugal (vainqueur de l’Euro 2016) ont prouvé que ce n’était pas indispensable pour gagner. Les matches amicaux ont démontré les points forts et les points faibles des Bleus : ils ne sont pas toujours consistants et concentrés pendant toute la durée d’une rencontre. Et certains cadres, à l’image de Lloris ou Pogba, doivent se réveiller pour jouer à leur meilleur niveau.

Tactiquement, Deschamps a plusieurs options. Généralement, le sélectionneur affectionne les formations en 4-4-2, 4-3-3 ou 4-2-3-1. En 4-2-3-1 ou en 4-4-2, l’équipe est plus équilibrée et les ailiers peuvent s’appuyer sur un Olivier Giroud efficace en remise ou pour finir les actions. En 4-3-3, le trio Mbappé/Dembélé/Griezmann peut être très utile pour jouer en attaque rapide ou en contre-attaque. Comme pour l’équipe d’Allemagne, le fait d’avoir un sélectionneur en poste depuis de nombreuses années facilite la cohésion du collectif. Quant à ceux qui critiquent ou pensent que la France ne peut pas être championne du monde avec Giroud, rappelons que les Bleus sont parvenus en finale de l’Euro il y a deux ans, après avoir éliminé l’Allemagne championne du monde en titre, et qu’elle a remporté le Mondial 1998 avec Dugarry. En sport, surtout en football, ce n’est pas toujours l’équipe la plus talentueuse qui est sacrée.

Cette sélection française a de grandes similitudes avec celle de 1998 : une belle cohésion de groupe et de jeunes talents mis en avant, tel Kylian Mbappé qui rappelle Thierry Henry. Et bien qu’ils n’aient plus de joueur comme Zinédine Zidane, les Bleus sont guidés par celui qui était le capitaine de la sélection de 1998, Didier Deschamps. Sa carrière de joueur et d’entraîneur parle pour lui, et il est respecté par tous ses joueurs ainsi que le monde du football en général. En outre, la France est également tombée dans un groupe similaire à celui d’il y a 20 ans : il est abordable et le Danemark était déjà présent. Enfin, comme en 1998, le sélectionneur essuie des critiques, en raison notamment de certains choix, et il sera attendu au tournant par la presse.

La France démarrera sa Coupe du monde samedi face à l’Australie, dans le premier match du groupe C.



Lire aussi

Mondial de foot : La malédiction Oranje...

Mondial de foot : L’Allemagne encore plus forte qu’en 2014

Quatre sélections arabes au Mondial de foot, une première

Coupe du monde : au Liban, les vendeurs de drapeaux sont prêts

Coupe du monde de football : Le top 5 de la nouvelle génération

Les 5 stars attendues de la Coupe du monde

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Talaat Dominique

je soutiens toujours la France
mais je trouve l'équipe encore un peu "verte"
ils sont trop jeunes

RE-MARK-ABLE

Allez j'me lance , je soutiens la France en 1er , parce que j'aime cette équipe bigarrée black blanc beur.

JE passe sur le fait que Deschamps ait commis la suprême erreur de ne pas sélectionner Benzema pour des raisons sombres de boycott fait par valls à l'époque.

Et connaissant bien l'esprit francais , je garde une marge de méfiance parce que je suis sûr que la déception sera au bout du chemin .

ALLEZ LES BLEUS.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué