Worldcup

COUPE DU MONDE DE LA FIFA 2018 RUSSIE

X

Sport

Les 5 stars attendues de la Coupe du monde

Football – Mondial / Focus
08/06/2018 | 00h00

J -6. Le chrono tourne, l’excitation monte et les pronostics vont bon train. Quelle équipe remportera la 21e édition de la Coupe du monde de football ? Quel joueur illuminera la compétition de son talent ? Les stars seront présentes en abondance sur le rectangle vert. Mais force est de constater que cinq d’entre elles sortent du lot. C’est la crème de la crème, ce que le football fait de mieux en matière individuelle, ceux qui devraient faire rêver – encore plus que les autres – les spectateurs du monde entier pendant un mois : le lutin argentin Lionel Messi, le pharaon Mohammad Salah, CR7 dit Cristiano Ronaldo, la vedette brésilienne Neymar et le chouchou des Français Antoine Griezmann. Pour certains d’entre eux, c’est leur dernière chance de définitivement inscrire leur nom au panthéon du football en y entrant par la plus grande porte : celle de la mythique Coupe du monde. Petit aperçu des cinq grandes stars attendues de la compétition (les statistiques présentées ci-dessous sont celles de la saison 2017/2018 au niveau des clubs).

Le « roi d’Égypte »
Nom : Mohammad Salah
Club : Liverpool
Sélection : Égypte
Nombre de matches joués : 49
Nombre de buts marqués : 45
Trophées : -
Les mots manquent aux supporters du club anglais Liverpool pour décrire leur star. Salah a surpassé toutes les attentes cette saison et ses exploits personnels ont ému le monde du football. Le « roi d’Égypte » – un de ses surnoms – était le catalyseur de l’équipe de Jürgen Klopp qu’il a menée en finale de Ligue des champions. Avec sa rapidité, sa créativité et sa technique, « Mo » est le cauchemar de toutes les défenses. Le joueur est explosif, l’homme est rayonnant, porté par tout un pays – voire toute une région – qui voit chacun de ses buts comme un motif de fierté nationale.
Salah a qualifié l’Égypte en marquant le penalty décisif à la dernière minute contre la RC Congo en octobre dernier, et ainsi mis fin à 28 ans d’absence de son pays au Mondial. Pierre angulaire de l’équipe, « le fils du Nil », blessé à la clavicule lors de la finale contre le Real Madrid en C1, a encore une petite semaine pour récupérer. Et pour porter à nouveau sur ses épaules les espoirs de tout un peuple.


(Lire aussi : Le Brésil enfin roi !)


CR7
Nom : Cristiano Ronaldo
Club : Real Madrid
Sélection : Portugal
Nombre de matches joués : 42
Nombre de buts marqués : 43
Trophées : Ligue des champions, Supercoupe d’Europe, Supercoupe d’Espagne et Coupe du monde des clubs.
Cristiano Ronaldo a connu un début de saison mitigé, marqué par une baisse de niveau dans son club du Real Madrid. Jusqu’au 21 janvier dernier, il avait inscrit seulement 4 buts en 14 rencontres, une statistique qui a inquiété son pays natal quelques mois avant le Mondial. Certains analystes ont critiqué son faible rendement, quelques semaines après avoir remporté son cinquième Ballon d’or. Cependant, la vedette du club espagnol a su rebondir : pour 38 matches joués, il a inscrit 40 buts sous les couleurs du Real.
La star portugaise a déjà profité de la plateforme internationale pour se forger un nom. En effet, en 2006, un jeune Ronaldo confirme son statut de future grande star et mène son équipe jusqu’en demi-finale, où elles sera néanmoins éliminée par l’équipe de celui qui deviendra son (ancien) entraîneur au Real Madrid, Zinédine Zidane. CR7 voudra rééditer l’exploit de 2016 et gagner une 2e coupe internationale en 4 ans, après l’Euro. Âgé de 33 ans, c’est la dernière chance de ce Portugais qui fait tomber les records les uns après les autres et reste déterminé à devenir le meilleur joueur de tous les temps.

« La Pulga »
Nom : Lionel Messi
Club : FC Barcelone
Sélection : Argentine
Nombre de matches joués : 54
Nombre de buts marqués : 45
Trophées : championnat d’Espagne et Coupe du roi.
Messi a tout ce dont un joueur de foot peut rêver. La technique, la rapidité, l’intelligence, la vista, le statut de plus grand joueur de l’histoire de l’un des plus grands clubs du monde, et déjà cinq Ballons d’or. Mais pour les Argentins, ce n’est pas suffisant. Pour eux, Messi reste l’ombre de leur seul dieu du football, « el pibe de oro », Diego Maradona. Parce que Maradona a la hargne, la rage de vaincre. Mais surtout parce que Maradona a envoyé l’Albiceleste au 7e ciel en remportant le Mondial 1986.
En 2014, Messi est passé à un cheveu, à un match contre ces « Allemands qui gagnent toujours à la fin », de la possibilité de regarder son prédécesseur droit dans les yeux. Quatre ans plus tard, les chances de son équipe reposeront encore très largement sur son talent. Talent qui, faut-il le rappeler, a de quoi faire trembler tous les potentiels adversaires.

L’homme qui vient du Brésil
Nom : Neymar Júnior
Club : Paris Saint-Germain
Sélection : Brésil
Nombre de matches joués : 28
Nombre de buts marqués : 26
Trophées : Trophée des champions, Coupe de la Ligue, Coupe de France et championnat de France.
C’est en pleurs que Neymar est sorti sur civière après avoir reçu un coup de genou au dos par le joueur colombien Zuniga en quarts de finale de la Coupe du monde 2014. Le Brésilien n’a toujours pas oublié la défaite humiliante à domicile contre la Mannschaft, qui a infligé un terrible 7-1 à la Seleção devant son public. Une défaite à laquelle le fils de São Paulo n’a pas participé après s’être fracturé une vertèbre lombaire, ce qui l’a privé de la demi-finale contre les coéquipiers de Thomas Müller. Après une demi-saison époustouflante avec sa nouvelle équipe du Paris SG, l’ex-joueur du Barça voudra s’imposer et sortir de l’ombre de son ancien coéquipier Lionel Messi.
Le nouveau capitaine de la Seleção arrive en Russie plein d’envie, lui qui n’a pas touché au ballon depuis février pour cause de blessure. Neymar a fait son retour à la compétition début juin, en match de préparation au Mondial, inscrivant un très joli but contre la Croatie de Luka Modrič. Attendu comme une des stars de la compétition, Neymar répondra-t-il présent ?

Le « Petit Prince » des Bleus
Nom : Antoine Griezmann
Club : Atlético Madrid
Sélection : France
Nombre de matches joués : 45
Nombre de buts marqués : 29
Trophées : Europa League
C’est peut-être le moins connu des cinq. Le moins starifié en tous cas. Mais il n’a pas grand-chose à envier aux autres en termes de talent. Antoine Griezmann, chouchou du public français, est l’attaquant vedette de l’Atlético Madrid. Lors de l’Euro 2016, il a remporté le titre de meilleur buteur, le « Golden Boot », en marquant six buts, et a été nommé meilleur joueur du tournoi.
 « Grizou » considère qu’il fait partie du top 3 mondial. C’est le moment de le prouver en emmenant les Bleus en finale, et en soulevant le trophée dans un mois. Joueur intelligent, travailleur acharné, « Grizi » est aussi efficace quand il a le ballon que quand il ne l’a pas. Une qualité beaucoup trop rare dans le football moderne pour ne pas être soulignée.


Lire aussi

À une semaine de « sa » Coupe du monde, carton rouge pour la Russie

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Eleni Caridopoulou

Malheureusement l' Italie n'est pas dans ce monde de foot , je ne sais pas si je regarderai

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Pays : Liban ; capitale : Téhéran

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué