Worldcup

COUPE DU MONDE DE LA FIFA 2018 RUSSIE

X

Sport

Coupe du monde de football : Le top 5 de la nouvelle génération

Football – Mondial / Focus
09/06/2018 | 00h00

Derrière les stars trentenaires de la coupe du monde de football, comme Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo, la relève commence à poindre à l’horizon. Focus sur cinq pépites qui vont disputer en Russie leur première compétition internationale majeure en sélection.

Kylian Mbappé
(France, 19 ans)

Le feu follet du Paris Saint-Germain affole par sa vitesse technique, façon jeux vidéo, et sa maturité déconcertante. Après avoir explosé la saison dernière à l’AS Monaco qu’il a emmené en demi-finales de la Ligue des champions, le natif de Bondy, en banlieue parisienne, a passé un cap en signant avec le club de la capitale où il sort d’une saison honorable. Surnommé « Donatello » par ses coéquipiers du PSG en raison de sa ressemblance avec un personnage du dessin animé Tortues Ninja, il a remporté cette saison son deuxième titre de champion de France. Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, qui a composé l’un des effectifs de 23 joueurs les plus jeunes de la compétition, compte sur lui pour dynamiter les défenses adverses aux côtés d’Antoine Griezmann (27 ans, Atlético Madrid) sur le front de l’attaque.
Dans une interview accordée au magazine World Soccer cette semaine, Cristiano Ronaldo, star du Real Madrid et quintuple Ballon d’or, a cité le joueur du PSG, son compatriote Ousmane Dembélé (21 ans, FC Barcelone), ainsi que d’autres joueurs comme possibles successeurs (voir encadré).

Gabriel Jesus
(Brésil, 21 ans)

L’avant-centre de Manchester City n’est plus un inconnu. Pour sa deuxième saison en Europe, l’attaquant de pointe, formé dans le club de Palmeiras à São Paulo, a confirmé qu’il faisait partie des tout meilleurs joueurs à son poste. Le légendaire Ronaldo a déclaré qu’il voyait en lui son successeur. Cette saison, avec son club qui a remporté la Premier League et la Coupe d’Angleterre, il a marqué 17 buts lors des 42 matches qu’il a joués. Un finisseur hors pair dont les statistiques justifient la relégation sur le banc de touche du meilleur buteur de l’histoire de ManCity, l’attaquant argentin Sergio Agüero.
Avec la Seleção, qu’il intègre après avoir remporté l’or olympique avec l’équipe du Brésil aux Jeux de Rio en 2016, ses performances sont impressionnantes. À ce jour, il compte 16 sélections avec 9 buts à son actif. Malgré la concurrence de Roberto Firmino (26 ans, Liverpool) au poste de n° 9 et la présence de Neymar (26 ans, PSG) au sein de l’effectif, le sélectionneur Tite compte sur lui. Le style de jeu de Gabriel Jesus et son physique trapu (1m75, 73 kg) tranche avec la tradition du « joga bonito », le beau jeu à la brésilienne, mais il apporte une réelle plus-value en termes d’efficacité à une équipe brésilienne extrêmement bien fournie en ailiers offensifs et créateurs.

Timo Werner
(Allemagne, 22 ans)

L’avant-centre du RB Leipzig a été sélectionné par Joachim Löw pour être titulaire à la pointe de l’attaque de la Mannschaft. Il s’est révélé dans son club formateur du VfB Stuttgart, jouant son premier match à 17 ans, et reste le plus jeune joueur à avoir inscrit un doublé en Bundesliga. En 2016, il est transféré au RB Leipzig, avec lequel il passe un palier. Cette saison, il a inscrit 21 buts et donné 12 passes décisives en 45 matches disputés.
Son histoire avec la sélection allemande débute en mars 2017 avant de remporter, cette même année, l’honorifique Coupe des confédérations avec une équipe « B » dont plusieurs cadres étaient absents. Cette compétition avait fait émerger certains nouveaux visages, dont celui de Timo Werner, qui a fini meilleur buteur de la compétition. À ce jour, il compte 13 sélections avec lesquelles il a marqué à sept reprises. Attaquant rapide, vif et spontané, le buteur, qui mesure 1m81, tranche avec le profil traditionnel des avant-centres allemands de renards des surfaces. Il serait attentivement suivi par les plus grands clubs européens.

Rodrigo Bentancur
(Uruguay, 20 ans)

Formé dans le prestigieux club argentin Boca Juniors, le milieu de terrain de la Juventus Turin est l’un des nouveaux visages de la Celeste, qui se présente avec une équipe solide et séduisante composée de vieux briscards habitués aux joutes internationales comme Edinson Cavani (31 ans, PSG), Diego Godín (32 ans, Atlético Madrid) ou Luis Suárez (31 ans, FC Barcelone), et de jeunes pousses prometteuses appelées à prendre la suite. Son palmarès est déjà bien garni : il a remporté cette saison son deuxième titre de champion en Italie, en sus de la Coupe d’Italie, après avoir gagné le championnat d’Argentine en 2015 avec Boca. En sélection, il a remporté en 2017 le championnat U20 de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol).
Surnommé « El Fino » (le fin) en raison de son physique longiligne, Rodrigo Bentancur doit apporter, aux côtés de son compère Nahitan Nández (22 ans, Boca Juniors), une touche technique et créative dans l’entrejeu qui a longtemps manqué à la sélection dirigée par Oscar Tabarez, réputée pour sa débauche d’énergie. Néanmoins, les observateurs s’accordent à dire que le joueur uruguayen n’est pas assez décisif. En 84 matches disputés en club et en sélection depuis le début de sa carrière professionnelle, il n’a inscrit qu’un seul but.

Achraf Hakimi
(Maroc, 19 ans)

Lancé dans le grand bain cette saison par le Real Madrid, après avoir fait ses classes dans les équipes de jeunes du club merengue, le latéral est l’une des attractions de la sélection des Lions de l’Atlas, dirigée par Hervé Renard, dont il est déjà l’un des piliers.
Après le premier match du Marocain le 1er septembre dernier contre l’Espanyol Barcelone, son entraîneur Zinédine Zidane déclare : « Achraf était si impliqué qu’il n’a pas donné l’impression que c’était son premier match.
Il a été spectaculaire. » Profitant de la blessure de Daniel Carvajal, titulaire à son poste, celui que ses coéquipiers du Real surnomment « Arra » a joué 17 matches avec son club cette saison.
L’éclosion de ce surdoué n’a pas échappé à son sélectionneur qui a fait appel à lui pour la première fois, le 11 octobre 2016, pour un match amical contre le Canada. Il n’a alors que 17 ans et un lien de confiance s’est tissé entre les deux hommes.
Avec le défenseur Mehdi Benatia (31 ans, Juventus) et le milieu offensif Hakim Ziyech (25 ans, Ajax Amsterdam), Achraf Hakimi sera l’un des atouts de sa sélection qui aura fort à faire pour sortir de son groupe de qualification, qui comprend le Portugal et l’Espagne. Des équipes où le joueur du Real, né à Getafe, en Espagne, croisera de nombreux coéquipiers.

Les autres étoiles montantes

Cité par son coéquipier Cristiano Ronaldo comme l’un de ses éventuels héritiers, Marco Asensio (Espagne, 22 ans), milieu offensif du Real Madrid, sort d’une très belle saison et pourrait gagner sa place dans le onze de la Roja. En provenance de l’Ajax Amsterdam, le défenseur central Davinson Sanchez (Colombie, 21 ans), qui s’est imposé à Tottenham grâce à sa solidité et sa rapidité, est devenu un titulaire incontestable dans son équipe, qui fait partie des outsiders de la compétition. Surnommé le « Sergent », Sergej Milinković-Savić (Serbie, 23 ans), milieu de terrain de la Lazio Rome, a crevé l’écran cette saison dans le championnat d’Italie et s’est imposé comme la nouvelle star de sa sélection. Il suscite ainsi l’intérêt des grosses écuries. Avec son gros volume de jeu qui fait le bonheur du PSV Eindhoven, le virevoltant ailier gauche Hirving Lozano (Mexique, 22 ans) est appelé à donner un souffle nouveau à la sélection de la Tri, qui reste une équipe difficile à manœuvrer.


Lire aussi

Les 5 stars attendues de la Coupe du monde

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué