X

Liban

Bassil : Le gel des permis de séjour du HCR est maintenu

Réfugiés syriens
OLJ
12/06/2018

Le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, ne compte pas revenir sur sa décision, prise vendredi dernier, et consistant à geler les nouvelles demandes de résidence ainsi que le renouvellement des permis de séjour du personnel du Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR). C’est ce que plusieurs proches du chef de la diplomatie ont confirmé hier à travers leurs déclarations, après le flou qui a prévalu autour de cette question durant le week-end dernier.
« Ceux qui pensent que nous allons revenir sur la décision (de geler les permis de séjour du HCR) se trompent, quelle que soit l’intensité des campagnes qu’ils mèneront contre nous #Nous persisterons – Pour que les réfugiés rentrent chez eux », a écrit le député du Koura Georges Atallah hier sur Twitter.
 Questionné hier par l’agence al-Markaziya, le directeur des affaires politiques au ministère des Affaires étrangères, Ghadi Khoury, a expliqué que le ministère a donné deux semaines à la directrice du HCR, Mireille Girard, pour présenter la « vision » de l’agence onusienne pour le retour sécurisé des réfugiés en Syrie. « Si la date limite est dépassée et que rien n’est présenté, le ministère convoquera Mme Girard pour lui notifier officiellement le non-renouvellement des permis de séjour du HCR », a souligné M. Khoury.

 

(Lire aussi : Bassil part en guerre contre le HCR)


Le Quai d’Orsay
À Paris, le porte-parole du Quai d’Orsay, interrogé sur la position de M. Bassil concernant le HCR, a souligné que « la France exprime le souhait que les réfugiés syriens puissent rentrer dans leur pays et y vivre en sécurité et dans la dignité ». « Dans ce contexte, elle appelle les parties en présence en Syrie à œuvrer de concert pour une solution politique et condamne fermement l’adoption par le régime syrien de la loi n° 10 relative à l’expropriation qui empêche le retour des réfugiés », a souligné le porte-parole qui a ajouté : « Dans l’attente que les conditions pour un retour global soient réunies, la France continuera d’appuyer les efforts de la communauté internationale qui se tient aux côtés du Liban face à la crise humanitaire. C’est dans cet esprit que nous avons annoncé à l’occasion de la conférence de Bruxelles II le 25 avril dernier que l’effort français en faveur du peuple syrien et des communautés hôtes s’élèverait pour les années 2018-2020 à plus d’un milliard d’euros. La France renouvelle son soutien aux Nations unies et, en particulier, au Haut-Commissariat pour les réfugiés, dans la conduite de leurs missions au Liban. »


(Lire aussi : La confusion règne autour de la décision de Bassil de geler les permis de séjour des employés du HCR)


Nadim Gemayel et les discussions avec Damas
Réagissant à cette affaire, le député de Beyrouth Nadim Gemayel est passé hier outre la réserve des souverainistes quant à la coopération avec le régime de Bachar el-Assad dans le cadre du dossier des réfugiés et appelé dans un tweet à établir une coordination allant dans ce sens. « Le retour rapide des réfugiés chez eux est une nécessité nationale qui pourrait exiger de nous une coordination, s’il le faut, avec les autorités syriennes », a-t-il écrit.
Clarifiant sa position à ce sujet, Nadim Gemayel a déclaré : « Notre position à l’égard du régime syrien n’a pas changé. Nous n’oublions pas ce que le régime syrien a fait au Liban, ni les horreurs qu’il commet en Syrie. Si le choix se pose entre le maintien des réfugiés au Liban et l’ouverture d’un dialogue avec le régime syrien, nous optons pour le retour. Si ce retour passe par des discussions avec le régime syrien, qu’il en soit ainsi. Il existe des voies de communication sécuritaires et diplomatiques. Qu’on ait recours à ces voies pour accélérer le retour », a souligné le député d’Achrafieh.

Toujours dans le cadre de la polémique créée par Gebran Bassil, le ministre sortant de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, a reçu hier l’ambassadrice des États-Unis, Elizabeth Richard, et a abordé avec elle la question des réfugiés ainsi que celle de la relation du ministère des Affaires étrangères avec les organisations internationales. Les deux responsables se sont mis d’accord sur la « nécessité d’un retour sécurisé suivant les standards internationaux ». M. Machnouk s’est ensuite entretenu avec le député Alain Aoun. Ce dernier a déclaré que le retour des réfugiés chez eux nécessitait « une coopération de la communauté internationale et pas seulement une amélioration de leurs conditions de vie au Liban ». « Nous allons suivre cette problématique avec le Premier ministre dans le prochain gouvernement parce que nous ne voulons pas de problèmes avec la communauté internationale », a dit M. Aoun.


Lire aussi

Liban : le HCR dément s’opposer au retour des réfugiés syriens

Pour le Liban, le problème n’est pas avec les « déplacés » syriens, mais avec les organisations internationales

Le Liban œuvre avec Damas au retour de milliers de réfugiés

Aoun : Le retour des réfugiés syriens chez eux est dans l’intérêt national

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

IMB a SPO

Bassil devrait aussi faire de meme avec l'UNRWA qui depuis 70 ans ne fait rien d'autre que perpetuer le statut de refugies des palestiniens. Ca ce serait bien.Sinon, c est drat 3ala blat...

FAKHOURI

Il est déjà PM
Mais il ne peut aller contre son beau père
ça ne se fait !!!!!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

NUL ET FANFARON !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA NULLITÉ DECIDE !

AIGLEPERçANT

Bravo jeune homme , tu as l'étoffe même de celui qui mériterait PRÉSIDER à la destinée du Liban nouveau .

Chapeau ! Continue , RESPECTS.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.