X

À La Une

Le Liban œuvre avec Damas au retour de milliers de réfugiés

crise

"Le séjour des Syriens au Liban ne va pas se prolonger longtemps. Les autorités politiques y travaillent activement", a déclaré le général Abbas Ibrahim, sans préciser quand le retour de ces réfugiés aurait lieu.

OLJ/Reuters
31/05/2018

Le Liban œuvre avec Damas au retour en Syrie de plusieurs milliers de réfugiés syriens volontaires, a annoncé jeudi le directeur général de la Sûreté générale libanaise, Abbas Ibrahim.
"Le séjour des Syriens au Liban ne va pas se prolonger longtemps. Les autorités politiques y travaillent activement", a déclaré aux journalistes le général Ibrahim, sans préciser quand le retour en Syrie de ces réfugiés aurait lieu.

Ces déclarations interviennent alors que le Liban s'inquiète d'une loi adoptée début avril par Damas, qui donne à tous les déplacés syriens un délai très serré pour réclamer leurs biens, au-delà duquel ils perdraient leurs possessions au profit de l’Etat.  Dans une lettre adressée samedi dernier à son homologue syrien Walid Mouallem, le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a exprimé "la crainte du Liban que les conditions fixées par la loi empêchent le retour d'un nombre non négligeable de déplacés".  Le Premier ministre libanais Saad Hariri avait de son côté estimé mardi dernier que la nouvelle loi syrienne "n'avait d'autre but que d'empêcher les déplacés de retourner chez eux".    


(Lire aussi : La loi sur l'expropriation syrienne favorise les expulsions de population, selon HRW)


Le Liban, pays de quatre millions d'habitants, accueille environ 1 million de réfugiés syriens et leur présence a mis à mal le système déjà fragile de services publics. Les dirigeants libanais, à l'image récemment du président Michel Aoun, appellent les réfugiés syriens à rentrer dans leur pays, où les forces progouvernementales et leurs alliés, russe, iranien et du Hezbollah, ont repris la main face aux rebelles et aux jihadistes. Mais les Nations unies estiment que le pays n'est toujours pas sûr pour les civils.       

Mardi, le patriarche maronite Mgr Béchara Raï a abordé la question des réfugiés syriens au Liban avec le président français Emmanuel Macron qui l'a reçu à l'Elysée. "J'ai discuté avec M. Macron de l'importance du retour de ces réfugiés dans leur pays", a affirmé le dignitaire. "Il faut dissocier la situation politique de la question sécuritaire et encourager ces réfugiés à rentrer chez eux", a-t-il ajouté, soulignant "craindre leur implantation" au Liban. Mgr Raï a appelé la communauté internationale à "encourager ce retour", indiquant que "la guerre ne touche pas toute la Syrie où il existe des zones très sûres".


Des centaines de réfugiés ont été transférés le mois dernier en Syrie de la région de Chebaa, dans le sud du Liban, dans le cadre d'une opération supervisée par la Sûreté générale libanaise en coordination avec Damas. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) avait dit ne pas avoir pris part à l'organisation de ces retours, compte-tenu de la situation humanitaire et sécuritaire en Syrie.


Pour mémoire
Merhebi craint que « les Syriens ne subissent le même sort que les réfugiés palestiniens »

Damas anéantit l’espoir de retour d’une partie des réfugiés

Comment le régime est en train de redessiner la carte de la Syrie

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

A LA BONNE HEURE !

roland rezzouali

je ne comprends pas quand ont dit que les réfugiés doivent rentrer chez eux!!! ces personnes n'ont plus de chez eux!!!Macron n'a rien compris!!!!

R.R

Bery tus

DIT donc et la signature du president sur l'octroie de la nationalité libanaise a des syriens .. combien on en sait rien encore !! peut etre qu'ils le méritent (les syriens nationaliser) .. affaire a suivre

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants