Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Vin sur vin

Riesling, l’expression d’un terroir

Du blanc, oui, mais du riesling!

Des vignobles à perte de vue dans la vallée du Rhin. Photo bigstock

Comme la majorité des amateurs de vin, je traverse souvent des périodes de changement, de découvertes et de nouvelles préférences. Depuis quelques années, les vins blancs gras, larges, boisés et riches ont perdu à mes yeux de leur charme. Je sens une nette préférence pour les vins blancs tendus, droits, frais, élégants. Question de goût, de tendance ou d’humeur… Le changement est toujours intéressant et permet de nouvelles émotions. Honneur, aujourd’hui, au riesling.
Né en Allemagne près du Rhin, le riesling est un très vieux cépage blanc qui daterait de l’époque gallo-romaine. Cépage noble allemand, il se plaît sur tous les terroirs mais a une préférence pour les sols légers et schisteux. Il résiste très bien aux hivers froids du climat continental. En revanche, il ne supporte pas la sécheresse et craint particulièrement la pourriture grise. Ses grappes et ses baies sont petites et compactes, de couleur jaune doré avec quelques taches rousses à maturité.
Il donne de remarquables vins blancs secs ou liquoreux issus de vendanges tardives ou de sélection de grains nobles concentrés en sucres.
Les vins issus du riesling ont une grande capacité à refléter leur terroir et peuvent bien vieillir avec de faibles teneurs en alcool. Leur grande pureté les rend fascinants. Ils se distinguent par une belle acidité ; peu de cépages conservent autant d’acidité en mûrissant, ce qui confère aux vins de riesling une fraîcheur hors du commun. Ils possèdent une grande complexité aromatique et ont tendance à être très parfumés avec des arômes de minéraux, de citron doux, de fleurs et de miel. Et puis, il y a les fameux hydrocarbures. Le jury délibère encore sur leur provenance (certains l’attribuent à l’âge, d’autres au terroir, certains les qualifient de défaut), mais il est incontestable que des arômes de pétrole y sont souvent présents.

Un grand vin
On entend encore souvent que « la première qualité d’un grand vin est d’être rouge ». Mais si la « grandeur » d’un vin se juge à son potentiel de vieillissement, à sa complexité, à sa capacité à retranscrire le terroir et à sa polyvalence à table, le riesling prendrait certainement la tête du palmarès.
Pour beaucoup, un grand vin de garde doit avoir été élevé dans des fûts de bois, mais riesling et bois ne font vraiment pas bon ménage. Pourtant, les experts s’accordent aujourd’hui à dire que ce vin est un des plus nobles cépages. Il reste néanmoins mal compris et, du coup, mal-aimé.
Et ceci n’est pas nouveau… Sous-estimé par le passé, son manque de popularité est compréhensible : le riesling n’a jamais été à la mode. À l’époque où les vins (sur-)boisés avaient la cote, son caractère pur et dénudé n’impressionnait pas. Ses taux d’alcool souvent faibles ne flattaient pas les amateurs de sensations fortes. Et, summum de difficulté, les noms de ses terroirs de prédilection, en Allemagne, étaient imprononçables !
Les meilleurs sommeliers considèrent aujourd’hui qu’il est parmi les plus grands vins blancs du monde. Aucun autre raisin blanc ne peut produire une telle gamme étonnante d’arômes et de saveurs délicats et persistants ou garder sa fraîcheur pendant tant d’années avec des niveaux d’alcool très bas (7-9%). Les collectionneurs savent qu’aucun autre vin blanc ne pouvait vieillir comme un riesling.

Un peu de géographie
L’Europe en tête. Originaire, d’Allemagne le riesling tient la première place des cépages cultivés dans ce pays. Nulle part ailleurs, il ne donne des résultats aussi délicats et variés que dans les grands vignobles allemands. Les riesling allemands sont subtilement parfumés et riches en fruits, fleur, miel, herbes et épices.
Les innombrable terroirs de l’Alsace « France » permettent une multitude de styles : du vin ciselé, pur et presque austère, au vin riche et opulent, aux notes épicées. Les meilleurs sont d’une complexité incroyable et peuvent se bonifier très longtemps en bouteille.
Ceux d’Autriche sont aussi à classer parmi les grands rieslings du monde, ils font toujours preuve d’une forte minéralité.
On retrouve enfin le riesling dans plusieurs pays de l’Europe centrale comme la Roumanie, la Slovaquie et la Bulgarie.
Le Nouveau Monde. Le riesling existe aussi en Australie, grâce à la forte immigration allemande dans la vallée de la Barossa dès la fin du XIXe siècle. Dans les vallées d’Eden et de Clare en particulier, il donne des vins très secs, avec une forte acidité et une austérité. En Nouvelle-Zélande, ils sont plus faciles à boire avec un goût de fruit explosif.
Les États-Unis, le Canada, Le Chili et l’Afrique du Sud font aussi partie des terres d’accueil du riesling.


Le terroir


Le Clos Sainte Hune
Situé sur la commune de Hunawihr en Alsace et au sein du Grand Cru Rosacker, ce véritable clos de 1,67 hectare est la propriété de la famille Trimbach depuis plus de 200 ans. Véritable institution alsacienne et pilier historique de la région, ce domaine a vu se succéder à sa tête 12 générations et la treizième, actuellement à l’œuvre, auprès de Hubert Trimbach qui dirige actuellement le vignoble. Les origines du domaine remontent à 1626, mais la renommée internationale n’est venue que vers la fin du XIXe siècle – grâce, notamment, à une distinction obtenue au concours international de Bruxelles en 1898.
Le vignoble âgé d’environ cinquante ans profite d’une exposition sud, sud-est sur un sous-sol à dominante calcaire coquillée : des conditions qui apportent à ce riesling un parfum spécifique et une concentration en fruits remarquable rehaussée d’une pointe raffinée de minéralité en fin de bouche… Le signe de reconnaissance si typique du « Clos Sainte Hune » après quelques années de vieillissement.
La petite production annuelle, 8 000 bouteilles en moyenne, en fait un vin précieux convoité par tous les amateurs et collectionneurs de riesling au monde.
Le Clos Sainte Hune, de garde exceptionnelle, n’atteint son apogée qu’après sept à dix années suivant sa mise en bouteille.
D’après Serge Dubs, meilleur sommelier du monde en 1989, « s’il est un riesling au monde que tout amateur de vin rêve de goûter et de savourer, c’est bien le Clos Sainte Hune. Vin sec de grande classe, racé, raffiné, élégant, aux fruits bien mûrs et une minéralité bien prononcée lui donnent son tempérament unique. Il a une signature propre et il est transcendant dans les grands millésimes. C’est un vin qui fait rêver de par son harmonie et sa capacité exceptionnelle au vieillissement ».

Le chiffre - 22 000
La superficie en hectares du vignoble allemand planté du riesling.

L’accord mets et vins
Avec un riesling sec, qu’il soit léger ou corsé, choisissez du poisson ou des fruits de mer, des volailles ou de la viande blanche.

*Ingénieur agronome de formation, diplômé en œnologie de l’Université de Bourgogne à Dijon, Louis Tannoury a obtenu un master en commerce international des vins et spiritueux. Après quelques années d’expérience dans le vignoble bourguignon, il est actuellement importateur et distributeur de vins au Liban (Terroirs-Y-Seleccion).


Dans la même rubrique

Avril, mois des primeurs à Bordeaux

Vins : le prix à payer

Investir dans le vin : oui, mais...

Les vins libres, bons et bons pour la santé

Un Noël passionnément arrosé de bulles

Beyrouth se met à l’heure du vin

La vinification, une étape délicate

Voici venu le temps des vendanges...

Le Jura, là où les vins sont uniques...


Comme la majorité des amateurs de vin, je traverse souvent des périodes de changement, de découvertes et de nouvelles préférences. Depuis quelques années, les vins blancs gras, larges, boisés et riches ont perdu à mes yeux de leur charme. Je sens une nette préférence pour les vins blancs tendus, droits, frais, élégants. Question de goût, de tendance ou d’humeur… Le changement...

commentaires (1)

Allez après ce savoureux et pittoresque article, je lève mon verre à la santé de nos villages et nos bons vins libanais aussi bons et délicieux que ce fameux Rieseling si apprécié en France, en Allemagne que dans le reste du monde.

Sarkis Serge Tateossian

10 h 20, le 09 juin 2018

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Allez après ce savoureux et pittoresque article, je lève mon verre à la santé de nos villages et nos bons vins libanais aussi bons et délicieux que ce fameux Rieseling si apprécié en France, en Allemagne que dans le reste du monde.

    Sarkis Serge Tateossian

    10 h 20, le 09 juin 2018

Retour en haut