Liban

Mettre à l’honneur le patrimoine libanais

OLJ
25/05/2018

Dans le cadre des Journées nationales du patrimoine, du 18 avril au 17 mai 2018, l’Apsad (l’Association pour la protection des sites et anciennes demeures au Liban) a organisé, comme chaque année, trois sorties dans différentes région du pays pour faire découvrir leur héritage culturel. Parmi les lieux choisis, Nahr el-Joz, Boksmaya et Anfeh, le Chouf et enfin la ville de Tyr, dans le sud du Liban.
La visite de Tyr a ravi les quelque 83 personnes présentes. Gisèle était déjà venue aux trois sorties de l’an dernier. Elle ne regrette pas d’avoir retenté l’aventure cette année encore. « Je suis déjà venue seule sur ces sites, mais quand on a les explications d’un guide, c’est tout à fait différent. » Pour Imane, c’est le même son de cloche. « J’aime ce genre de sorties parce que même si je connais la ville, je découvre toujours de nouvelles choses. »
Le groupe réunissait donc des habitués, mais également des novices. « C’est la première fois que nous participons à une sortie comme celle-ci, indiquaient Nathalie et Raffi, venus en couple. On a eu connaissance de cela via notre groupe de randonnée, on ne regrette pas d’être venus ! »
La visite a également donné lieu à une prise de conscience. « Les jeunes ne viennent plus visiter des lieux comme ça, ils préfèrent aller sur internet, c’est dommage ! C’est pour cela qu’il faut se battre pour préserver ce patrimoine ! » soulignait Nada. Pourtant, l’Apsad tente d’attirer les jeunes à ses sorties, notamment en en organisant une le samedi. « On essaie d’attirer les jeunes, de les sensibiliser au patrimoine et à sa sauvegarde », explique Roula Hassoun, directrice de l’Apsad. Pendant trois mois, accompagnée des autres membres de l’association, elle a travaillé à la préparation de ces journées. L’aventure devrait se renouveler en 2019. « Ces événements rencontrent un franc succès », conclut l’organisatrice.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué