X

À La Une

Des dépôts d'armes du Hezbollah en Syrie visés par des missiles, selon l'OSDH

conflit

Des sources proches de la frontière libano-syrienne ont indiqué que des avions avaient survolé auparavant l'espace aérien libanais et "certains y sont toujours, ce qui laisse présager de nouvelles frappes".

OLJ/AFP
24/05/2018

Des missiles, "probablement" tirés par l'aviation israélienne, ont visé jeudi des dépôts d'armes appartenant au Hezbollah près de l'aéroport militaire de Dabaa, dans le centre de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
"Six missiles ont été tirés contre l'aéroport militaire de Dabaa et ses environs dans le secteur sud-ouest de la province de Homs, et ont visé des entrepôts d'armes appartenant au Hezbollah libanais", a déclaré à l'AFP le directeur de l'Observatoire, Rami Abdel Rahmane. "Les missiles ont probablement été tirés par Israël", a-t-il ajouté.

Des sources proches de la frontière libano-syrienne ont indiqué à l'AFP que des avions avaient survolé auparavant l'espace aérien libanais et "certains y sont toujours, ce qui laisse présager de nouvelles frappes". Des avions israéliens empruntent régulièrement l'espace aérien libanais pour mener des raids en Syrie.

L'agence officielle Sana a pour sa part indiqué que l'aéroport militaire avait été la cible de missiles jeudi, "interceptés par notre défense anti-aérienne" selon une source militaire. Selon l'agence, qui a fait état d'"explosions dans les environs de l'aéroport de Dabaa", l'objectif de "l'agression" n'a pas été atteint. Aucune source n'a fait état de pertes humaines dans l'immédiat.

Le média militaire du Hezbollah a indiqué, citant le Pentagone, que "les forces américaines ou celles de la coalition internationale n'ont pas participé aux frappes menées contre l'aéroport de Dabaa dans le secteur sud-ouest de Homs".


(Pour mémoire : Bombardements israéliens contre des dépôts d'armes de l'armée syrienne et du Hezbollah )


Le Hezbollah, allié de Téhéran, combat en Syrie au côté du régime de Bachar el-Assad. Ses infrastructures militaires dans le pays, ainsi que celles des forces iraniennes au sol, ont déjà été frappées par des raids israéliens ces dernières semaines.
Dans la nuit du 9 au 10 mai, des frappes israéliennes sans précédent ont eu lieu contre des cibles présentées comme iraniennes en Syrie, dans lesquelles au moins 27 combattants pro-régime dont 11 Iraniens ont été tués selon l'OSDH, faisant craindre un conflit plus large entre les deux pays.
Israël a affirmé avoir répliqué au tir d'une vingtaine de roquettes par les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite iranienne, depuis la Syrie vers la partie du plateau du Golan occupée par l'Etat hébreu.


Jeudi plus tôt dans la journée, le régime syrien avait indiqué que des frappes de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis avaient visé l'armée syrienne, dans l'est du pays, et plus précisément au sud de Boukamal, une ville à quelques km de la frontière irakienne. Les raids ont eu lieu dans un secteur de la province de Deir ez-Zor, où la coalition internationale et les forces loyales au régime de Bachar el-Assad combattent séparément les jihadistes du groupe Etat islamique (EI). La coalition a néanmoins démenti tout frappe.



Pour mémoire
Nasrallah annonce une "nouvelle étape" dans la lutte contre Israël

L'attaque israélienne contre la base syrienne T4 visait aussi un système de défense anti-aérien iranien, selon le WSJ
L’affrontement israélo-iranien est-il inévitable ?

Israël lance une attaque d'envergure contre des cibles "iraniennes" en Syrie



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlek Sanferlou

Business is business: quand durant la fameuse et comique bataille aérienne, au dessus de la Bekaa, entre avions de chasse Israeliens et rébus de chasse syriens, l'aviation syrienne a perdu plus de 90 aéronefs de tout calibre et condition, l'assadie, quelques jours après s'en allait réclamer des sommes faramineuses aux pays arabes pour compenser sa perte. Kaching... Kaching...
Même jeux aujourd'hui mais avec des donnateurs nouveaux et peut être plus exigeants...
Le Dr a bien appris de son père félin...

Joseph ADJADJ

Il est intéressant de constater que l'armée israélienne considère qu'elle est chez elle partout dans la région, sans aucune gêne. Les Nations Unies ne se dérangent même plus pour faire remarquer les violations de l'espace aérien libanais.
Drôle de justice...

Bery tus

messieurs les moumana3istes ainsi que vos allies objectifs et subjectifs ... ne pensez pas un seul instant que vous pourriez mettre sur le banc de touche les FL ... CAR ON SAIT TOUS PQ VOUS VOUS EMPRESSEZ DE LE FAIRE SURTOUT LE CPL

LA TABLE RONDE

20 ans qu'au sud liban on entendait la même rengaine .
33 jours durant lesquels on disait le hezb libanais de la résistance fini.
8 ans qu'on nous annonce la fin du HÉROS BASHAR.

Et ces gens continuent à se bercer d'illusions de frappes ciblées avec des communiqués du plus gros menteur sur terre .

Une petite remarque à ces propagandistes arabo occidentalo sous influence néfaste des sionistes disrael, vous pensez vraiment que l'axe de la résistance va exposer ses armes en plein soleil et attendre que cette équipe de loosers viennent les detruire ?

A mon avis , il ya des leurres dans les leurres et dans l'attente de l'heure où un fameux soir de Mai 2000 on les a vu d'étaler comme des lapins apeurés dans la nuit sous les phares du véhicule qui les pousse à la recul.

BON ANNIVERSAIRE LES RÉSISTANTS, UNE FIERTÉ.

Irene Said

Bien oui...les divers héros chez nous et de l'autre côté de la frontière ne chôment pas, tout en donnant généreusement en cadeau le Golan à nos voisins du Sud "alliés de l'Occident et des Wahabites, etc. etc."
La vie est belle, pourquoi vouloir la changer ?

Et on reçoit assez de dollars pour vite remplacer la ferraille détruite ici et là...ce qui fait fonctionner les usines d'armes.
Et ne l'oubliez surtout pas, tout cela est qualifié de l'axe de la résistance,
ouauuuuuuh !!!
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

HAHAHAHA... ILS ONT PEUR NOUS CHANTE-T-ON... MAIS ILS CONTINUENT A BOMBARDER SANS INTERRUPTION AUCUNE LES AEROPORTS MILITAIRES ET LES CACHES D,ARMES !

Wlek Sanferlou

Pour tirer l'initiative des mains des Israéliens et se prémunir contre les attaques ennemies, l'aviation syrienne devrait en premier bombarder ses propres bases! Les Israéliens se prennent pour qui après tout? Assad n'a eu besoin que de l'aide de l'Iran, la Russie, le hezb et quelquefois la Turquie, pour libérer ses territoires de ses propres citoyens... Alors Israël ferait mieux de faire gaffe...

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

#MaBadnaNsedBouzna

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué