Nos Lecteurs ont la Parole

Mois de mai d’une citoyenne qui a voté

par Dolly TALHAMÉ
OLJ
16/05/2018

Oui, les résultats des élections furent très décevants.
Oui, les Libanais ont négligé pour la plupart leur devoir de citoyen.
Oui, certains ont bruyamment manifesté leurs victoires.
Oui, nous nous trouvons dans une zone de turbulences.
N’empêche que nous voilà dotés d’un nouveau Parlement qui très probablement sera présidé par Monsieur Berry et bientôt d’un nouveau gouvernement qui, selon les pronostics, sera choisi par Monsieur Hariri. Et c’est là que tout se jouera. Allons-nous avoir les mêmes incapables ? Les mêmes bâtons dans les roues ? Les mêmes cupides ?
Une fois pour toutes, messieurs, jouez cartes sur table. Vous voulez avoir vos pourcentages ? Dites-le nous. Réglez ces questions une fois pour toutes au grand jour et mettez-vous au travail, car il y a du pain sur la planche : l’électricité, les ordures, l’eau, la sécurité sociale, l’éducation nationale, l’état des routes et la circulation, l’émigration des jeunes et « last but not least » l’implantation des réfugiés.
 Et si ce pays est vraiment ingouvernable, dites-le, nous aussi, nous ferons avec mais en pleine connaissance de cause.

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué