Rechercher
Rechercher

Sécurité

Tension Israël-Iran en Syrie : des fragments de roquettes s'abattent sur le Liban

L'aviation israélienne survole massivement le Liban-Sud, à basse et moyenne altitude.

Des soldats libanais inspectent les restes d'une roquette qui s'est abattue dans la nuit de mercredi à jeudi sur la localité de Habariyé, au Liban-Sud. Photo AFP / Ali DIA

Les échanges de tirs nocturnes entre Israël et l'Iran en territoire syrien, après un brusque accès de tension entre ces deux pays, ont débordé quelque peu au Liban, des fragments de roquettes étant tombés dans la nuit sur le pays du Cèdre.

L'armée libanaise a publié un communiqué en début d'après-midi dans lequel elle précise qu'"entre 3h et 3h45 à l'aube jeudi, plusieurs fragments de roquettes se sont abattus sur les abords des localités de Habariyé (caza de Hasbaya, non loin du mont Hermon), Chebaa, Sakiyat Wadi Janaam, Kherbat Kanafar et Kab Elias, sans faire de victimes". L'armée explique que le type des roquettes et le lieu d'où elles ont été tirées sont toujours inconnus.

Les militaires se sont rendus sur les lieux et ont inspecté les débris avant de les transporter pour les besoins de l'enquête.

Peu après minuit, l'armée libanaise avait fait savoir que "quatre avions de chasse israéliens ont violé l'espace aérien libanais" dans la nuit de mercredi, au-dessus du littoral au niveau de Nakoura (Liban-Sud), avant d'effectuer un survol circulaire autour de Chekka, dans le nord du pays, puis retourner à leur base. L'Ani a de son côté rapporté que l'avion israélienne survolait le matin massivement le Liban-Sud, à basse et moyenne altitude.

Les tensions entre Israël et l'Iran autour du théâtre syrien ont connu un brusque accès de fièvre à l'aube jeudi avec, pour la première fois, des tirs de roquettes attribués à l'Iran vers des positions israéliennes, et une riposte contre des dizaines de cibles iraniennes en Syrie. La défense antiaérienne syrienne est également entrée en action contre les missiles israéliens et l'agence officielle syrienne Sana a affirmé que plusieurs positions militaires avaient été visées, et un dépôt de munitions touché.

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a assuré que l'armée israélienne a frappé quasiment la totalité des infrastructures iraniennes en Syrie.

Les tensions récentes ont été avivées par les incertitudes autour de l'accord nucléaire conclu en 2015 par les grandes puissances avec l'Iran et dénoncé mardi soir par le président américain Donald Trump.



Lire aussi

L’effet boomerang du retrait US de l'accord sur le nucléaire iranien attendu au Liban

L’Iran pourrait riposter à la décision de Trump en employant ses cartes au Moyen-Orient


Les échanges de tirs nocturnes entre Israël et l'Iran en territoire syrien, après un brusque accès de tension entre ces deux pays, ont débordé quelque peu au Liban, des fragments de roquettes étant tombés dans la nuit sur le pays du Cèdre.

L'armée libanaise a publié un communiqué en début d'après-midi dans lequel elle précise qu'"entre 3h et 3h45 à l'aube jeudi,...

commentaires (4)

Comme d'habitude les avions israelines survolent le Liban, et ??????rien l'ONU, les pays européens aucunes protestations ??? Si israel attaque le Liban, les forces onusiennes que feront elles ??? laissez faire , comme sur la vidéo en Syrie, les autrichiens ont laissé les policiers syriens se faire tuer en leur disant rien sur l'embuscade !!!!

Talaat Dominique

13 h 17, le 10 mai 2018

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Comme d'habitude les avions israelines survolent le Liban, et ??????rien l'ONU, les pays européens aucunes protestations ??? Si israel attaque le Liban, les forces onusiennes que feront elles ??? laissez faire , comme sur la vidéo en Syrie, les autrichiens ont laissé les policiers syriens se faire tuer en leur disant rien sur l'embuscade !!!!

    Talaat Dominique

    13 h 17, le 10 mai 2018

  • Grave tension dans un monde qui cherche la guerre pour sortir de son immobilisme. Espérons que le Liban sud ne sera pas de nouveau le théâtre d’une nouvelle guerre destructive .

    Antoine Sabbagha

    12 h 53, le 10 mai 2018

  • DEUX MISSILES SOL/SOL IRIANIENS SONT TOMBES AU LIBAN... YIA 3AYNÉ QUEL EXACTITUDE DE TIR ! CHARCHAHA !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    12 h 28, le 10 mai 2018

  • Il faudrait tout raconter svp . Le pays de l'usurpie impose un black out sur les cibles touchées au golan et le videur de nuire club Lieberman déclare que l'usurpation de terre ne veut pas la guerre ni d'une escalade . Les roquettes syriennes ont touché des cibles au golan et ça prouve que ce front vient de s'ouvrir, des évacuations de colons usurpateurs se sont faites et des abris ont été occupés. Évitez de faire comme par le passé avec les infos sur la Syrie du heros BASHAR , dites la vérité comme elle se présente, plutôt que de toujours donner le beau rôle au pays usurpateur de terre sunnite et chrétienne, la Palestine USURPÉE svp.

    FRIK-A-FRAK

    11 h 28, le 10 mai 2018