X

À La Une

Les législatives au Liban, une "victoire" du Hezbollah contre Israël et Washington, selon l'Iran

Diplomatie

"Cette victoire du peuple libanais et de la résistance [...] est une approbation de la politique du gouvernement libanais pour préserver l'indépendance du Liban [...] face à Israël", a déclaré Ali Akbar Velayati.

OLJ/AFP
08/05/2018

Un haut responsable iranien a estimé que le Hezbollah avait remporté la "victoire" aux législatives libanaises, y voyant un succès "dans la lutte face à Israël" et aux Etats-Unis, a rapporté mardi le site de la télévision d'Etat iranienne.

"Cette victoire complète les succès militaires. Le peuple libanais et ses représentants, à savoir le Hezbollah et les autres groupes de la résistance, l'ont emporté dans la lutte face à Israël et à ses alliés, notamment les Etats-Unis", a déclaré Ali Akbar Velayati, conseiller pour les affaires internationales auprès de l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la République islamique, selon la télévision.

Faisant référence à l'engagement militaire du Hezbollah en Syrie au côté du pouvoir de Bachar el-Assad, M. Velayati estime que le résultat des législatives qui ont eu lieu dimanche au Liban - pour la première fois depuis 2009 - consacre également la "victoire [...] de l'aide déterminante à la Syrie face aux terroristes".

"Cette victoire du peuple libanais et de la résistance [...] est une approbation de la politique du gouvernement libanais pour préserver l'indépendance du Liban [...] face à Israël", a-t-il également affirmé.


(Lire aussi : Législatives libanaises : "Hezbollah = Liban", réagit un ministre israélien)



Créé en 1982 avec l'appui des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique d'Iran, le Hezbollah renforce nettement ses positions sur la scène politique libanaise au détriment de son rival, le Premier ministre Saad Hariri qui a annoncé que sa formation a perdu un tiers de ses sièges au Parlement, selon les résultats annoncés lundi au lendemain d'un scrutin législatif n'ayant connu qu'une faible participation (49,2%). Lundi, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s’est lui aussi félicité d’une "grande victoire", affirmant que la formation chiite avait atteint son objectif, à savoir la "protection politique de la +résistance+" en obtenant un nombre considérable de sièges au Parlement.

Pour M. Velayati le "poids du Front de la résistance va être considérablement renforcé dans le monde" après cette élection et les législatives du 12 mai en Irak.
Dans la terminologie de la République islamique, le "Front de la résistance" désigne l'Iran, la Syrie, l'Irak, le Hezbollah libanais et les groupes islamistes palestiniens proches de l'Iran.


Lire aussi

Première lecture, l'édito de Michel Touma

Après l'annonce des résultats des législatives, la tension monte d'un cran dans certains quartiers de Beyrouth

Législatives libanaises : la répartition des forces au sein du nouveau Parlement

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlek Sanferlou

La victoire contre les états unis où l'europe ne nous concerne pas: la victoire doit être contre les déchets, la corruption la désunion dans un semblant d'état, contre le manque d'électricité, de services publiques, contre des milices qui vendent l'espoir de se retrouver au ciel pour ne pas promettre une vie meilleure, contre des dépendances arabo/iranienne/occidentales alors que lhistoire de notre patrie est plus riches que celles des autres...

Mais Allah Karim ... Il n'a pas besoin d'armes et de guerres mais de bonne volonté et de persévérance.

Le Faucon Pèlerin

Les législatives au Liban, une "victoire" du Hezbollah contre Israél et Washington selon l'Iran.
La parade déferlante de centaines de mobylettes hurlantes, envoyées par le Hezbollah à Aïcha-Bakkar, St-Georges et Achrafieh est une "victoire" contre qui ?

Bery tus

SVP MESSIEURS LES IRANIENS FAITES VOTRE BRAS DE FER VOUS SEULE CONTRE L'OCCIDENT ... CE QUI EST SURE C'EST QUE CETTE FOIS CI VOUS N'ALLEZ PAS ENTRAINER LE LIBAN VERS L'ABIME A VOTRE PLACE ...

AU MOINS L'ARABIE SAOUDITE EMPLOI 400 000 LIBANAIS DONT 1200000 VIVENT DE CETTE AIDE ... QU'A FAIT L'IRAN POUR LE LIBAN A PART L'UTILISER POUR CES PROPRES FINS !?!

AURAIT ON OUBLIR QUE SANS LA RENTRER D'ARGENT DE PLUSIEURS PAYS FAISANT AFFAIRE AVEC L'IRAN, CELLE CI NE SERAI PAS LA OU ELLE EST NOUS N'AVONS PAS OUBLIER LA VENTE DE PETROLE IRANIEN A ISRAEL CONTRE DES ARMES ET DES DOLLARS ... NOUS N'AVONS PAS OUBLIER L'AIDE QUE CERTAIN PAYS OCTROYAIS A L'IRAN

MAIS NE VOUS EN FAITES PAS MESSIEURS LES IRANIENS VOUS N'ALLEZ JAMAIS ENTRAINER LE LIBAN VERS L'ABIME DE NOUVEAU

Zorkot Mohamed

On a que faire de l'aide internationale qui se fout éperdument de nous. L'Iran n'a jamais eu d'aide internationale pour arriver à ce qu'elle est aujourd'hui. Le vrai problème c'est la corruption, la désunion nationale, l'eau, l'électricité. Quand tous ces problèmes seront réglés par le nouveau parlement en qui j'accorde toute ma confiance, l'aide internationale ne sera plus qu'un souvenir et c'est à ce moment que le Liban avancera et les investisseurs libanais de la diaspora et aussi étrangers arriveront. Soyons optimistes.

Antoine Sabbagha

Sommes-nous subitement devenus iraniens ? Au reste du Parlement de prouver le contraire sinon adieu à l'aide internationale pour le Liban .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

APRES CES LEGISLATIVES, JE CROIS QU,ON VA DIRE ADIEU AUX 11 MILLIARDS D,AIDES DE CEDRE !

Zorkot Mohamed

On aurait entendu des déclarations saoudiennes si le futur et ses alliés avaient remporter la majorité. Mais personne ne se serait plaint. Néanmoins quand il s'agit de l'Iran, les oiseaux commencent à chanter. Mr Ali Velayati ne fait que féliciter le Hezbollah qui est un de ses alliés, pas besoin d'en faire un tollé.
D'ailleurs il fallait juste voter pour ne pas laisser le Hezbollah et ses bras faire ce qu'il veut. C'était une bataille sans arme ni rien. Le hezbollah en est sorti gagnant par la volonté du peuple, quelque soit le taux de participation. Les pleureuses pourront pleurer.

Bery tus

MAIS QUI VOUS A DONNER LE DROIT VOUS LES IRANIENS DE PARLER POUR LE LIBAN !?!?!?!?!

QUAND JE VOUS DEMANDAIS DE LAISSER LE LIBAN LOIN DE VOS PBS AVEC L'OCCIDENTS .. QU'EST CE QUI N'A PAS ETE CLAIR !?!?!

MAIS JE SAIS AUSSI QUE VOUS N'ALLEZ JAMAIS NOUS LAISSER TRANQUILLE CAR POUR VOUS NOUS SOMMES DES SACRIFIABLE

NAUFAL SORAYA

C'est exactement le type de commentaires dont on se passerait...

Que ces 3 pays règlent leurs différents entre eux et nous garde en dehors de tout ça...

IMB a SPO

Et vous pouvez aussi dire adieu a l'aide economique que le Liban mendie aupres de la communaute internationale. Apres tout, qui va mettre de l'argent dans un pays qui risque encore une fois de faire les frais d'une guerre provoquee par le Hezb? Yalla Mabrouk....

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

C,EST CONTRE LA SOUVERAINETE DE L,ETAT LIBANAIS !

Irene Said

Rectification, Monsieur Ali Akbar Velayati, il serait plus juste de dire:
"...cette victoire d'une partie du peuple libanais soumis à vos ordres via le Hezbollah, et la résistance à la souveraineté de l'Etat Libanais..."
Irène Saïd

Dernières infos

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué