X

À La Une

"Roi des selfies", Hariri lance une appli photos en pleine campagne électorale

Législatives libanaises

Lors d'un récent meeting électoral, le chef du gouvernement a promis devant une assemblée de 6.000 femmes de prendre un cliché avec chacune d'elle en cas de victoire. La vidéo, largement partagée sur les réseaux sociaux, a suscité des réactions mitigées.

OLJ
25/04/2018

Le Premier ministre libanais Saad Hariri, candidat aux législatives du 6 mai, a lancé une application mobile qui permet à ses partisans de partager les selfies pris avec lui lors de sa campagne électorale.

M. Hariri, 48 ans, est réputé pour son engouement pour les selfies et partage régulièrement ses photos prises lors des meetings populaires, réunions officielles ou encore conférences internationales.
L'un de ses derniers selfies le montre ainsi en tenue décontractée dans un hôtel parisien en compagnie du prince héritier saoudien, Mohammad ben Salmane et du roi du Maroc Mohammed VI.

Invitant les utilisateurs des réseaux sociaux à télécharger sa nouvelle application, le chef du gouvernement a posté mardi sur Twitter et Instagram un montage photo rassemblant plusieurs de ses selfies avec des étudiants, des diplomates ou encore des enfants.
Et l'application une fois installée dévoile plusieurs clichés amateurs sur lesquels apparaît M. Hariri, tout sourire et cheveux gominés, au milieu de ses partisans.



Le Liban se prépare à tenir le 6 mai ses premières élections législatives depuis 2009. De nombreux candidats misent sur les réseaux sociaux pour attirer de nouveaux électeurs, notamment parmi les jeunes.

Le Premier ministre, également chef du Courant du Futur qui dispose de 37 candidats en lice, n'y fait pas exception. Lors d'un récent meeting électoral, il a promis devant une assemblée de 6.000 femmes de prendre un cliché avec chacune d'elle en cas de victoire.




La vidéo, largement partagée sur les réseaux sociaux, a suscité des réactions mitigées, certains stigmatisant le caractère frivole de cette démarche alors que le pays fait face à de nombreux défis politiques et économiques.
"Un selfie avec les dettes", a ainsi ironisé sur Facebook un internaute en allusion au poids croissant de la dette publique.
De leur côté, les partisans de M. Hariri en raffolent. "Que Dieu vous protège roi des selfies", écrit ainsi un autre internaute.



Lire aussi
Libanais de la diaspora : tout ce qu'il faut savoir pour voter


Votez informés, découvrez notre dossier spécial législatives.



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlek Sanferlou

Pas très clair... iPhone ou Samsung??

Sarkis Serge Tateossian

On peut être pour ou contre sa politique... Mais
Cela n'échappe à personne notre premier ministre, Hariri, est un homme jovial, simple, et moderne.
C'est important.

Irene Said

N'est-ce pas plus agréable de faire des selfies amusants et innocents...
que de se laisser envahir par la mauvaise humeur ???
Irène Saïd

RE-MARK-ABLE

Regardez à quoi il s'amuse !!!!

ON dira que cest tjrs mieux que le clown déséquilibré mental américain qui tente de diriger un état. Et le monde en plus .

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué