Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Diplomatie

Paris va organiser deux conférences sur la Syrie

Comme pour marteler que l’heure des frappes est révolue et que commence désormais la phase diplomatique, la France a confirmé hier qu’une conférence sur la Syrie se tiendra très prochainement à Paris selon la formule 5+1 (France, USA, Grande-Bretagne, Arabie saoudite, Jordanie plus l’Allemagne), format déjà éprouvé en janvier dernier sans résultats consistants.

Selon une source proche du Quai d’Orsay, le moment présent est plus propice grâce aux récentes frappes « ciblées » en territoire syrien et il s’agit à présent de trouver un projet de résolution « aussi consensuel que possible » à soumettre aux participants et au Conseil de sécurité, incluant la teneur des résolutions précédentes avec une place prépondérante à l’aspect humanitaire de la guerre syrienne et ses retombées sur les pays voisins.


(Lire aussi : Le retour des réfugiés s’est fait hors du plan du gouvernement)


Il faudra, a ajouté cette source, pouvoir convaincre les Russes par des arguments nouveaux à avancer, après les récents bombardements franco-britanno-américains visant les infrastructures de l’armement chimique du régime de Damas.

Concernant les preuves sur la responsabilité de ce régime dans les bombardements à l’arme chimique, le responsable poche du Quai d’Orsay a affirmé qu’il s’agit plutôt de « certitudes » basées sur le travail d’un service de renseignement français fiable et efficace et de témoignages, photos et comptes rendus médicaux confirmés par l’OMS et portant sur l’emploi du chlore allié à d’autres matières disponibles. Enfin, on apprend que la diplomatie française s’attelle déjà aux préparatifs d’une autre conférence sur la Syrie dans quelques mois, avec cette fois-ci la participation de la Russie, de l’Iran, de la Turquie et d’autres acteurs concernés par le conflit syrien et susceptibles d’apporter quelque chose pour la recherche d’une formule de transition politique en Syrie.


Lire aussi

L'enquête sur une attaque chimique présumée en Syrie au point mort

Trois entreprises belges poursuivies pour l'envoi de produits chimiques au Liban et en Syrie

Les Casques blancs faussement accusés d'avoir mis en scène l'attaque chimique à Douma    

Les habitants de Douma redécouvrent leur ville ravagée

Ce que l'on sait de la mission de l'OIAC en Syrie

Comme pour marteler que l’heure des frappes est révolue et que commence désormais la phase diplomatique, la France a confirmé hier qu’une conférence sur la Syrie se tiendra très prochainement à Paris selon la formule 5+1 (France, USA, Grande-Bretagne, Arabie saoudite, Jordanie plus l’Allemagne), format déjà éprouvé en janvier dernier sans résultats consistants.Selon une source...
commentaires (3)

CONFERENCES SUR LA SYRIE SANS LA SYRIE C,EST DU LIEVRE A LA ROYALE SANS LE LIEVRE !

LA LIBRE EXPRESSION

13 h 23, le 20 avril 2018

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • CONFERENCES SUR LA SYRIE SANS LA SYRIE C,EST DU LIEVRE A LA ROYALE SANS LE LIEVRE !

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 23, le 20 avril 2018

  • Paris a beaucoup de temps pour organiser ces conférences petits fours , en plus la France est dotée d'une capacité de sentiment de culpabilité sans limite , Paris réalise que ces frappes inopérantes et injustifiées ne l'ont pas grandi , alors Paris essaye de se rattraper et ne sait pas comment faire . Paris décide alors de nous faire 2 conférences plutôt qu'une. Lol. ON est vraiment les enfants gâtés de Paris.

    FRIK-A-FRAK

    10 h 49, le 19 avril 2018

  • Ah bon??? On est donc passé de "preuves" à "certitudes"... bientôt on parlera de "suppositions" et enfin, d'"erreurs"... Et si on s'appuie sur les confirmations par l'OMS, digne agence de l'ONU, on risque d'aller loin... Il n'y a que les auteurs des bombardements qui sont officiellement convaincus d'avoir "atteint leurs objectifs".

    NAUFAL SORAYA

    07 h 09, le 19 avril 2018

Retour en haut