Spécial Orientation professionnelle / Édition 3

Les arts du spectacle et du cinéma à la portée des jeunes

Une scène du film L’Insulte de Ziad Doueiri : lorsque le cinéma libanais acquiert une renommée internationale. Photo DR

27/03/2018

Vous aimez l’image, la musique, les rencontres, l’imprévu... Vous avez toujours mille projets et l’énergie pour les lancer… Un seul monde s’offre à votre passion : le monde du spectacle, du cinéma et du théâtre ! Un domaine qui exige beaucoup de rigueur, une vaste culture et énormément de passion, pour foncer et y arriver.
Depuis 1988, l’Institut d’études scéniques audiovisuelles et cinématographiques (Iesav), rattaché à la faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Saint-Joseph, s’est engagé à former de futurs professionnels dans les arts du spectacle, plus précisément en audiovisuel, cinéma et théâtre.
Soucieuse de stimuler la créativité des étudiants, l’Iesav offre un enseignement qui joint la théorie à la pratique.

Aptitudes et compétences
« Si ces métiers artistiques font rêver, ils exigent beaucoup de rigueur, de recherches théoriques et scientifiques, ainsi qu’une vaste culture générale et une connaissance poussée des dernières technologies dans les domaines artistique et social, affirme le directeur de l’Iesav », Élie Yazbek.
À chaque domaine, ses aptitudes : les producteurs, les réalisateurs, les techniciens du son et de l’image doivent savoir utiliser les différents moyens techniques de l’audio, du montage et de l’image et être au courant des dernières technologies. Quant aux réalisateurs, ils doivent être créatifs et inventifs pour se surpasser et présenter un travail qui sort des sentiers battus. Côté théâtre, si le talent est naturellement la première qualité recherchée chez un acteur, il doit avoir une forte personnalité pour se démarquer de tous les autres.

Les différents métiers du spectacle
Autour des réalisateurs, des acteurs de cinéma, des animateurs de télévision, fourmillent une multitude de métiers qui n’interviennent pas sur l’image, mais sans lesquels aucune émission ni aucun film ne pourrait voir le jour : le scénariste, l’assistant réalisateur, l’ingénieur du son, le monteur, le directeur de production, le régisseur (homme à tout faire, qui s’occupe de toute la logistique), la scripte (qui note absolument tout ce qui se passe sur le tournage), le costumier, l’habilleur, le maquilleur, le décorateur, le technicien d’antenne, de spectacle ou de vidéo…

Les conditions pour être admis à l’Iesav
« Faire un film, c’est être en accord avec la société et être connecté à la réalité à travers le monde, affirme le directeur de l’Iesav. D’où l’importance accordée au test de culture générale en début d’année, tout autant qu’aux aptitudes artistiques des étudiants, à leurs projets de photo ou de vidéo effectués dans le cadre de leurs études scolaires, qui démontrent leur engouement et leur réel intérêt pour ce domaine.

Ce que propose l’Iesav
• Une licence en trois ans, option audiovisuelle et cinéma, suivie d’un master en deux ans et d’un doctorat.
• Une licence en trois ans, option théâtre, suivie d’un master en deux ans et d’un doctorat.
 
1. Option audiovisuelle et cinéma
– La licence pour les deux options (audiovisuelle et cinéma, ou théâtre) est une formation polyvalente qui va permettre aux étudiants d’apprendre toutes les facettes des arts du spectacle. Une partie théorique, donnée en langue française, comporte des cours sur l’histoire du théâtre, l’histoire de l’art, du cinéma, l’analyse filmique, la dramaturgie… La partie pratique leur enseignera tous les rouages du métier, comme la mise en scène, le montage du son, la scénographie et le décor…
– La première année du master en audiovisuel et cinéma, commune à tous les étudiants, va leur permettre de s’engager dans de nouvelles formes d’écriture et de réalisation qui se concrétiseront par des projets artistiques et audiovisuels, tout au long du cursus. C’est en deuxième année qu’ils choisiront le domaine dans lequel ils voudraient se lancer : réalisation, photo, son… avec la création d’un film, d’un documentaire ou d’une œuvre expérimentale, qu’ils concevront eux-mêmes à l’intérieur des studios de l’Iesav, comme projet de diplôme.
– Le doctorat en cinéma, qui existe depuis trois ans, est donné dans les deux langues.

2. Option théâtre
– Le master en théâtre est destiné aux étudiants qui souhaitent se spécialiser dans le domaine de la mise en scène et de la recherche théâtrale. Les cours pratiques donnés dans les deux langues, arabe et français, développent les notions telles que la dramaturgie, la mise en scène théâtrale, l’écriture du théâtre.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué