X

À La Une

Deux ans de prison pour une Iranienne ayant ôté son voile en public

Iran

Plus d'une trentaine d'Iraniennes ont été arrêtées depuis la fin décembre pour avoir enlevé leur voile en public dans un geste de défi à la loi. Elles ont été libérées pour la plupart mais sont poursuivies par la justice.

OLJ/AFP
07/03/2018

Une Iranienne ayant ôté son foulard en public pour protester contre l'obligation du port du voile a été condamnée à 24 mois de prison, dont trois fermes, a rapporté mercredi l'agence Mizan online, qui dépend du pouvoir judiciaire.

Le procureur général de Téhéran, Abbas Jafari Dolatabadi, qui a annoncé la condamnation, n'a pas donné l'identité de cette femme mais a indiqué qu'il allait faire appel du jugement, selon Mizan.

Cette femme "a encouragé la corruption morale" en public, a-t-il affirmé, critiquant le caractère essentiellement suspensif de la peine imposée. Le parquet va demander une peine d'emprisonnement ferme de deux ans, a-t-il laissé entendre.

Plus d'une trentaine d'Iraniennes ont été arrêtées depuis la fin décembre pour avoir enlevé leur voile en public dans un geste de défi à la loi. Elles ont été libérées pour la plupart mais sont poursuivies par la justice.

La loi en vigueur en Iran depuis la révolution islamique de 1979 impose aux femmes, Iraniennes ou étrangères, et quelle que soit leur religion ou croyance, de sortir tête voilée et le corps couvert d'un vêtement ample plus ou moins long.

Toutefois, le zèle de la police des mœurs sur ce sujet a nettement diminué depuis une vingtaine d'années et un nombre croissant d'Iraniennes, à Téhéran et dans d'autres grandes villes du pays, laissent apparaître nettement leur chevelure. Dans certains quartiers de la capitale, on voit régulièrement des femmes conduire leur voiture avec leur voile tombé sur les épaules.

M. Dolatabadi a assuré qu'il n'avait plus l'intention d'accepter un tel comportement et qu'il avait donné l'ordre d'"immobiliser" les véhicules des conductrices récalcitrantes au port du voile. Pour lui, une certaine "tolérance" est possible vis-à-vis des femmes qui portent le voile de manière relâchée, "mais il faut agir avec force contre les personnes qui remettent en cause délibérément les règles en matière du voile islamique", rapporte Mizan online.



Pour mémoire

Une manifestante contre le voile fait sensation sur la Toile

Le voile, une question de société non tranchée

Près de 30 femmes arrêtées pour avoir ôté leur voile

Inquiétudes pour une femme ayant défié le port du voile

En Iran, une parachutiste "aussi capable" que tout homme

La vraie-fausse information sur la levée de l’interdiction du port du voile en Iran

En Iran, une motarde fait avancer les droits des femmes

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlek Sanferlou

Et le gouvernement iranien garde ses œillères.... Ou plutôt ses yeux complètement couvert.

Le Faucon Pèlerin

Deux ans de prison pour avoir ôté le voile en public, combien serait la durée d'emprisonnement si elle ôterait le bas ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

OBSCURANTISME AYATOLLAHIEN OBLIGE !

NAUFAL SORAYA

A voir les femmes sur la photo, c'est quand même nettement plus cool et moins oppressant qu'ailleurs...

Talaat Dominique

on parle toujours de l'Iran, pour le voile des femmes, certaines l'on enlevé
mais et l'arabie saoudite ? les femmes ne portent pas le niqab ? aucunes ne le retirent dans la rue ? elles sont si heureuse de le porter ?

Sarkis Serge Tateossian

L'Arabie saoudite ...lance la révolution de l’émancipation de la femme .....

L'Iran, tire le frein à main
La femme fait peur .....

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Formation du gouvernement : tendance à l’optimisme...

Les matchs d’aujourd’hui

  • Brésil
    Costa Rica

    22/06

    15h00 (GMT+3)

  • Nigeria
    Islande

    22/06

    18h00 (GMT+3)

  • Serbie
    Suisse

    22/06

    21h00 (GMT+3)

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué