Moyen Orient et Monde

Inquiétudes pour une femme ayant défié le port du voile

Iran
OLJ
23/01/2018

Une avocate iranienne renommée a dit hier son inquiétude quant au sort d’une femme arrêtée selon elle après avoir enlevé publiquement son voile sur une grande avenue de Téhéran dans un geste de défi largement relayé sur les réseaux sociaux. « Mes informations montrent que cette femme est en détention. Je ne sais pas où (...), mais ce dont je suis certaine, c’est que cette femme a été arrêtée », a déclaré par téléphone à l’AFP Me Nasrin Sotoudeh, lauréate en 2012 du prix Sakharov pour la liberté de l’esprit décerné par le Parlement européen. Dans des photos ayant fait le tour du monde, la « fille de la rue Enghelab », ainsi qu’on la surnomme sur les réseaux sociaux, apparaît tête nue, juchée sur une armoire électrique à un croisement de cette artère emblématique de la capitale iranienne.
La contestatrice solitaire n’a pas été revue en public depuis la publication de ces photos et des milliers d’internautes ont publié des messages demandant de ses nouvelles avec le mot-dièse « Où est-elle ? » en anglais ou en persan.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué