Nos Lecteurs ont la Parole

Van Gogh le balafré

par Sylvio LE BLANC
OLJ
26/02/2018

Le merveilleux film d’animation La Passion Van Gogh (Loving Vincent) est en salle au Québec dans sa version originale anglaise avec sous-titres français et dans sa version doublée en France. La particularité de ce film est que les images y sont peintes à la main suivant le style unique du maître originaire des Pays-Bas. Nous voyons en quelque sorte défiler à l’écran ses œuvres parmi les plus célèbres, 120 au total.
Voilà pourquoi je m’explique mal la sortie en salle de la version sous-titrée, car lire des sous-titres balafrant les merveilleuses compositions picturales de ce film, c’est comme lire le gribouillage d’un tagueur sur une toile de Vincent Van Gogh. De plus, prendre le temps de lire les sous-titres, c’est assurément manquer de temps pour apprécier le fini des peintures en mouvement.
C’est d’autant plus incompréhensible que le doublage d’un film d’animation est toujours plus crédible que celui d’un film avec acteurs, rapport au mouvement des lèvres approximatif des personnages animés. En outre, comme l’action se situe en France, le français y semble parfaitement naturel, contrairement à l’anglais, qui paraît incongru (seul bémol, il est malheureux que le personnage de Van Gogh n’ait pas été défendu par un acteur ayant l’accent néerlandais). Pour finir, les comédiens français qui ont prêté leur voix aux personnages sont tous plus excellents les uns que les autres.
 Pour toutes ces raisons, je recommande chaudement la version doublée en France.
 
Sylvio LE BLANC
Montréal-Québec

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

lila

C'est la seconde fois que vous publiez cet article !
Je suis d'accord pour le film, on en sort avec un mal de tête terrible lorsque l'on doit lire les sous-titres pour suivre...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Taëf et le nouveau rapport de forces...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué