X

Diaspora

Steve Bracks, un ancien PM libano-australien de l’État de Victoria

OLJ
06/02/2018

Stephen Philip Bracks, plus connu sous le nom de Steve Bracks, enseignant dans une école de commerce et grand adepte du football australien, est entré en politique dans les années 1980, à l’âge de 30 ans. Son grand-père, de la famille Barakat, originaire de Zahlé, était arrivé cent ans plus tôt en Australie.
Steve Bracks est né à Ballarat, où sa famille possède un magasin de vêtements. Devenu directeur du centre éducatif de la ville, il brigue, en 1985 et 1988, le siège de député de Ballarat pour le parti travailliste australien. En 1989, il est nommé directeur des services de l’emploi de l’État de Victoria par le gouvernement travailliste de John Cain. Il devient ensuite son conseiller, puis celui de son successeur à la tête du gouvernement, Joan Kirner. Après la défaite du gouvernement Kirner par le parti libéral à la fin de 1992, Bracks devient directeur du Victorian Printing Industry Training Board. Il quitte ce poste en 1994, quand il est élu député de Williamstown dans la banlieue ouest de Melbourne, où il vit avec sa femme Terry et leurs trois enfants.
En 1999, Steve Bracks devient lui-même le 44e Premier ministre de l’État de Victoria, suite à une âpre bataille contre le parti libéral. Le pays venait de traverser une grave crise économique et budgétaire qu’il avait suivie de près, ce qui l’a poussé à favoriser une vision très conservatrice et prudente sur la gestion économique de l’État. Il y réussira, grâce notamment à son ministre des Finances John Brumby, le vice-Premier ministre, John Thwaites, et le ministre de la Justice, Rob Hulls. Il restera en poste jusqu’en 2007.
Steve Bracks est considéré comme le premier chef de gouvernement travailliste catholique de Victoria depuis 1932, sa famille d’origine libanaise appartenant à la communauté melkite grecque-catholique.

Cette page est réalisée en collaboration avec l’Association RJLiban.  E-mail : monde@rjliban.com – www.rjliban.com

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué