X

Moyen Orient et Monde

Trump : les dix tweets qui résument un an de pouvoir

Focus
20/01/2018

Avec 46,7 millions de « followers » sur son compte Twitter, Donald Trump use et abuse quotidiennement du réseau social pour réagir à l’actualité et créer la polémique. L’Orient-Le Jour a dressé la liste des 10 tweets du président américain qui ont marqué sa première année d’investiture.

• 3 février 2017 : Donald Trump veut justifier son décret d’interdiction d’entrée aux États-Unis aux ressortissants de plusieurs pays à majorité musulmane.
« We must keep » evil « out of our country »
« Nous devons garder “le diable” en dehors de notre pays. »

• 17 février 2017 : dans la série d’attaques du président américain contre les médias, voici l’une d’entre elles, consacrée à ceux qui font, selon lui, de l’intox.
« The FAKE NEWS media (failing @nytimes, @NBCNews,
@ABC, @CBS, @CNN) is not my enemy, it is the enemy of the
American People ! »
« Les médias qui font de l’intox ne sont pas mes ennemis, mais ceux du peuple américain ! »

• 4 mars 2017 : Donald Trump accuse l’ancien président Obama d’espionnage et dénonce, dans un autre tweet, un nouveau scandale du Watergate. Mais aucune preuve de cette accusation n’est trouvée sur le lieu mentionné et le directeur du FBI a démenti l’information.
« Terrible ! Just found out that Obama had my “wires tapped” in Trump Tower just before the victory. Nothing found. This is
McCarthyism ! »
« C’est terrible ! Je viens de découvrir qu’Obama m’avait mis sur écoute à la Trump Tower juste avant la victoire. C’est du MacCarthysme ! »

• 12 mai 2017 : tweet sur l’audition de James Comey, ancien patron du FBI, concernant les soupçons d’ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine.
« James Comey better hope that there are no “tapes” of our conversations before he starts leaking to the press ! »
« James Comey ferait mieux d’espérer qu’il n’y aura pas d’enregistrements de nos conversations avant de se mettre à se répandre dans la presse ! »

• 26 juillet 2017 : dans ce message, Donald Trump s’attaque aux militaires transgenres présents dans l’armée américaine.
« After consultation with my
Generals and military experts, please be advised that the United States Government will not accept or allow… Transgender individuals to serve in any capacity in the U.S. Military. »
« Après consultation avec mes généraux et mes experts militaires, soyez avisés que le gouvernement des États-Unis n’acceptera plus… les transgenres dans l’armée. »

• 23 septembre 2017 : Trump attaque Kim Jong-un qu’il surnomme « Rocket Man » et menace de « détruire complètement la Corée du Nord ».
« Just heard Foreign Minister of North Korea speak at U.N. If he echoes thoughts of Little Rocket Man, they won’t be around much longer ! »
« Je viens d’entendre le ministre des Affaires étrangères de la Corée du Nord parler aux Nations unies. S’il se fait l’écho des pensées du petit Rocket Man, ils ne vont pas être là très longtemps ! »

• 3 novembre 2017 : après l’affaire des e-mails d’Hillary Clinton, Donald Trump attaque une nouvelle fois la justice américaine.
« Everybody is asking why the Justice Department (and FBI) isn’t looking into all of the dishonesty going on with Crooked Hillary & the Dems... »
« Tout le monde se demande pourquoi le ministère de la Justice et le FBI ne font pas d’enquête devant toute la malhonnêteté que l’on voit chez
Hillary l’escroc et les démocrates… »

• 11 novembre 2017 : échange d’injures entre Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un suite aux menaces émises par le président américain de détruire « totalement » la Corée du Nord.
« Why would Kim Jong Un insult me by calling me » old, « when I would NEVER call him » short and fat ? « Oh well, I try so hard to be his friend – and maybe someday that will happen ! »
« Pourquoi Kim Jong-un m’insulterait-il en m’appelant “vieux” alors que je ne le qualifierai jamais, moi, de “petit et gros” ? J’essaye tellement d’être son ami – et peut-être qu’un jour ça arrivera ! »

• 28 décembre 2017 : Donald Trump adresse un message aux membres de l’accord de Paris sur le climat – accord duquel le président américain a choisi de se retirer.
« In the East, it could be the
COLDEST New Year’s Eve on record. Perhaps we could use a little bit of that good old Global Warming that our Country, but not other countries, was going to pay TRILLIONS OF DOLLARS to protect against ! »
« Dans l’Est (NDLR : des États-Unis), cela pourrait être le Nouvel An le plus froid de l’histoire. Nous pourrions peut-être utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique, pour se protéger duquel notre pays, mais pas les autres pays, allait payer des milliers de milliards de dollars ! »

• 3 janvier 2018 : en réponse aux propos de Kim Jong-un sur le « bouton nucléaire » nord-coréen, Donald Trump réplique une nouvelle fois par la moquerie et donne l’impression d’un jeu voulant montrer « qui est le plus fort ».
« North Korean Leader Kim Jong Un just stated that the “Nuclear Button is on his desk at all times”. Will someone from his depleted and food starved regime please inform him that I too have a Nuclear Button, but it is a much bigger & more powerful one than his, and my
Button works ! »
« Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un vient d’affirmer que “le bouton nucléaire est toujours sur son bureau”. Quelqu’un de son régime appauvri et affamé pourrait-il l’informer que moi aussi j’ai un bouton nucléaire, mais qu’il est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien, et que mon bouton fonctionne ! »


Lire aussi

Comment Trump a isolé les États-Unis du reste du monde

Les moments marquants de la turbulente présidence Trump, an 1

« Trump se présente comme le seul qui peut sortir les Américains du chaos qu’il a lui-même créé »

2017, l'année où Trump a bousculé le monde

Un an de Trump au Moyen-Orient : un éléphant dans un magasin de porcelaine

De la Corée du Nord à l'Iran, un an de politique étrangère de Trump

Trump visé par un déluge de condamnations après ses propos "racistes"

Climat, Unesco, nucléaire iranien, migrations...les symboles du désengagement américain

Sous Trump, l'Amérique d'abord mais de plus en plus seule

La folie du roi Donald

L'abécédaire de Donald Trump, de "Amérique" à "zéro"

L’un des objectifs prioritaires de Trump : la lutte contre l’influence iranienne au M-O, notamment au Liban

Que risque Donald Trump dans l'enquête sur les ingérences russes ?

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants