Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

En 2014, rapporte le Haaretz, Netanyahu proposait que l'Egypte donne une partie du Sinaï aux Palestiniens

Selon des médias américains, les Etats-Unis et l'Arabie étudient cette possibilité, ce que Washington et Riyad ont démenti.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, lors d'un Conseil des ministres, le 11 janvier 2018, à Jérusalem. AFP / POOL / RONEN ZVULUN

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a proposé fin 2014 à l'administration américaine un plan en vertu duquel Israël annexerait une grande partie de la Cisjordanie, les Palestiniens recevant en échange de l'Egypte un territoire dans le nord du Sinaï, révèle jeudi le quotidien israélien Haaretz, citant quatre anciens responsables américains.

Selon ces responsables, M. Netanyahu a soumis cette proposition au président Barack Obama et au secrétaire d'Etat John Kerry, expliquant qu'il était possible de rallier le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi à cette idée. Mais d'après le Haaretz, le pouvoir égyptien a rejeté ce plan.

Toujours selon les responsables US, la proposition du chef du gouvernement israélien ne portait pas sur la création d'un Etat palestinien dans le Sinaï, mais prévoyait de le créer en Cisjordanie, amputé de larges pans du territoire, et de compenser ces pertes territoriales en rattachant une partie du Sinaï à la bande de Gaza.

Interrogé par Haaretz, le bureau de presse de M. Netanyahu a nié l'existence d'une telle proposition.

Le mois dernier, le New York Times avait révélé que le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, avait proposé un plan similaire. Riyad et l'Autorité palestinienne ont également nié l'existence de cette proposition.

Plusieurs médias américains ont indiqué ces dernières semaines que Jared Kushner, gendre et conseiller du président Donald Trump, chargé de travailler sur un plan de paix au Proche-Orient, réfléchit à cette possibilité, ce que la Maison-Blanche a également démenti.

 

 

Lire aussi

La Ligue arabe va demander à l'Onu de reconnaître la Palestine

Les menaces de Trump contre les Palestiniens, un coup d’épée dans l’eau ?

« L’union pour la Palestine est l’arme la plus puissante face à l’occupation », affirme le chef du législatif

Israël adopte une loi qui complique le partage de Jérusalem


Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a proposé fin 2014 à l'administration américaine un plan en vertu duquel Israël annexerait une grande partie de la Cisjordanie, les Palestiniens recevant en échange de l'Egypte un territoire dans le nord du Sinaï, révèle jeudi le quotidien israélien Haaretz, citant quatre anciens responsables américains.
Selon ces responsables, M....

commentaires (3)

Donc, Israël garderait pour lui la Cisjordanie verdoyante et fertile, et "donnerait" aux Palestiniens un morceau de désert en échange ? Mais jusqu'où ira la folie de cet Etat ? Et certains pays arabes qui se prétendent "frères du peuple palestinien" accepteraient cela...en échange de combien de dollars...? Irène Saïd

Irene Said

15 h 46, le 11 janvier 2018

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Donc, Israël garderait pour lui la Cisjordanie verdoyante et fertile, et "donnerait" aux Palestiniens un morceau de désert en échange ? Mais jusqu'où ira la folie de cet Etat ? Et certains pays arabes qui se prétendent "frères du peuple palestinien" accepteraient cela...en échange de combien de dollars...? Irène Saïd

    Irene Said

    15 h 46, le 11 janvier 2018

  • De l'Olivier au cactus!!? De la paix aux épines! Mauvaise évolution.

    Wlek Sanferlou

    15 h 09, le 11 janvier 2018

  • L,HEBETUDE FAIT DES PROPOSITIONS IDIOTES !

    DENIONS LA CENSURE.GARDONS NOS LIBRES EXPRESSIONS.

    13 h 34, le 11 janvier 2018

Retour en haut