X

Liban

« L’union pour la Palestine est l’arme la plus puissante face à l’occupation », affirme le chef du législatif

OLJ
04/01/2018

Le président du Parlement, Nabih Berry, a appelé hier les pays arabes à s'unir pour la Palestine, soulignant l'importance que revêtent les solutions politiques pour régler les conflits dans la région.
Lors d'un discours enregistré, qui a été écouté au cours d'une réunion parlementaire organisée par le Conseil législatif palestinien dans la bande de Gaza, M. Berry a affirmé que « l'union est l'arme la plus puissante pour affronter l'occupation », appelant les pays arabes à « se tenir comme un seul homme aux côtés de la Palestine ». S'adressant à ces pays, il leur a demandé de « conclure des ententes sans conditions préalables », mettant l'accent sur « l'importance des solutions politiques apportées aux conflits et aux dossiers liés à la nation arabe ».
Condamnant à nouveau la décision du président américain, Donald Trump, de considérer Jérusalem comme capitale d'Israël et de transférer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à la ville sainte, le chef du législatif a rappelé que « le Parlement libanais a décidé de rejeter cette décision et de soutenir irrévocablement le peuple palestinien », avant de souligner que « toute tentative de briser Jérusalem représente un coup qui risque d'être fatal pour les capitales arabes ».
M. Berry a en outre appelé à « réclamer la fermeture des ambassades arabes à Washington », exhortant à « maintenir la pression pour mettre un terme à la construction des colonies et à les démanteler ». Il a déploré, dans ce cadre, « les décisions récentes d'installer des milliers de colonies, ainsi que le vote par le Likoud de ce que ce parti a qualifié de souveraineté israélienne sur toutes les colonies de Cisjordanie et de Jérusalem ».
M. Berry a appelé, enfin, à « lancer une campagne visant à collecter des fonds pour construire, à Jérusalem, le siège du Conseil national législatif palestinien », mettant l'accent sur la nécessité d'« entreprendre des démarches concrètes pour mettre en œuvre les recommandations contenues dans le communiqué final de la session extraordinaire de l'Union parlementaire arabe, qui s'était tenue à Rabat le 14 décembre, notamment la confirmation de Jérusalem comme capitale de la Palestine et le droit du peuple palestinien à la résistance ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

22 octobre 1989-22 octobre 2018, Taëf entame sa 30e année

En toute liberté de Fady NOUN

La vérité et le dialogue des cultures

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué