Rechercher
Rechercher

À La Une - Proche-Orient

La Ligue arabe va demander à l'Onu de reconnaître la Palestine

Six ministres de pays arabes se sont retrouvés samedi à Amman.

Le ministre jordanien des Affaires étrangères Aymane Safadi (à gauche) lors d'une conférence de presse conjointe avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Abou Gheit. Photo AFP

Les Etats membres de la Ligue arabes vont entamer une procédure diplomatique pour convaincre l'Onu de reconnaître un Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale, a indiqué le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Safadi, samedi.

Six ministres de pays arabes se sont retrouvés samedi à Amman après la décision de l'organisation régionale de s'opposer à la décision de Donald Trump de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme capitale d'Israël.

Une commission composée du Maroc, de l'Egypte, de l'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et des Palestiniens et présidée par la Jordanie a été constituée en urgence au Caire pour appeler Washington à revenir sur cette décision.

La Ligue arabe estime que l'initiative de Trump est de nature à alimenter les violences au Proche-Orient et constitue "une dangereuse violation du droit international" sans fondement légal.
Une réunion de l'ensemble des ministres de l'organisation devrait avoir lieu au mois de janvier, a précisé Ayman Safadi. "Nous allons contrer la décision (américaine) par une résolution (de l'Onu) en vue de reconnaître un Etat palestinien dans ses frontières de 1967 avec Jérusalem comme capitale", a dit le ministre.
Il n'a pas précisé quel calendrier était envisagé pour la conduite de cette initiative, ni s'il entendait porter l'affaire devant le Conseil de sécurité de l'Onu ou devant l'Assemblée générale des Nations unies.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a déclaré que la réunion ministérielle discuterait également du rôle des Etats-Unis dans le futur processus de paix arabo-israélien que les pays membres considèrent comme menacé en raison de la partialité de Donald Trump. "Nous voulons minimiser les pertes du point de vue palestinien et minimiser les gains israéliens", a-t-il dit.

 

Lire aussi

Raï assistera au Caire à une grande conférence d'al-Azhar sur Jérusalem


Les Etats membres de la Ligue arabes vont entamer une procédure diplomatique pour convaincre l'Onu de reconnaître un Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale, a indiqué le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Safadi, samedi.Six ministres de pays arabes se sont retrouvés samedi à Amman après la décision de l'organisation régionale de s'opposer à la décision de...

commentaires (3)

SI EUX sont accuses de trahison - du moins a priori- que dire des pays de la moumanaa , absents ?

Gaby SIOUFI

12 h 56, le 08 janvier 2018

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • SI EUX sont accuses de trahison - du moins a priori- que dire des pays de la moumanaa , absents ?

    Gaby SIOUFI

    12 h 56, le 08 janvier 2018

  • L,HEBETUDE Y METTRA SON VETO MAIS CE SERA QUAND MEME UNE VICTOIRE QUI LA METTRA AU BANC DES NATIONS !

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    08 h 55, le 07 janvier 2018

  • La trahison viendra de ces 6 pays arabes. On ne peut pas leur faire confiance. Nunqua.

    FRIK-A-FRAK

    00 h 55, le 07 janvier 2018

Retour en haut