X

À La Une

Washington a donné à Israël un feu vert pour éliminer le général iranien Souleimani, selon un journal koweïtien

Dans la presse

Le numéro deux des forces iraniennes opérant en Syrie, Mohammad Reda Falah Zadeh, alias "Abou Bakr", serait également une cible d'Israël, selon al-Jarida.

OLJ
02/01/2018

Les Etats-Unis auraient donné leur feu vert à Israël pour l'élimination du général iranien Ghassem Souleimani, commandant des forces spéciales des gardiens de la révolution de la République islamique (GRI, al-Qods), selon un article du journal koweïtien al-Jarida publié lundi.

Selon une "source informée" citée par le quotidien, un ancien responsable du Mossad, les services de renseignement extérieur israéliens, était "à deux doigts" d'assassiner le général Souleimani, il y a trois ans, alors qu'il se trouvait près de Damas. Mais Washington, qui a eu vent de l'opération en préparation, a prévenu le haut-gradé iranien, mettant en échec l'opération en question. Un conflit aurait par la suite opposé les services de renseignement israélien et américain.

Selon le quotidien, les Etats-Unis et Israël s'accordent désormais sur le fait que le général Souleimani constitue une menace pour les intérêts des deux pays dans la région. Toujours selon le journal, le numéro deux des forces iraniennes opérant en Syrie, Mohammad Reda Falah Zadeh, alias "Abou Bakr", serait également une cible d'Israël.

Ces dernières années, le général Souleimani s'est rendu à plusieurs reprises sur le terrain en Syrie et en Irak. En novembre, les médias iraniens avaient diffusé, dimanche et lundi derniers, des vidéos du général iranien à Boukamal, à la frontière syro-irakienne. Boukamal était le dernier centre urbain aux mains du groupe jihadiste Etat islamique. L'EI en a été chassé le 19 novembre.

 

Pour mémoire
Comment le général Soleimani a préparé les frappes russes en Syrie

Le général Qassem Souleimani s’est-il, ou non, rendu à Moscou ?

Le général iranien Ghassem Souleimani légèrement blessé en Syrie

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IRANIENS ET ISRAELITES LES DEUX EXTREMES QUI SE RENCONTRENT !

Sarkis Serge Tateossian

Je suis stupéfait devant l'inconscience de tous les acteurs politiques dans la région. Plus que jamais l'orient ressemble à une terre aride.... trempée de pétrole où toute étincelle peut embraser toute la région .....

Tous les dirigeants politiques d'Israël en Iran, d'Arabie en Truquie .... aucun n'est caractérisé par la sagesse, le charisme ou l'ouverture...
Tous sont des va-t-en guerre, fanatisés, n'ont aucun sens de la mesure encore moins des perspectives démocratiques pour l'avenir de leur pays ...

Celui qui surenchérit le plus, se considère le "chef" !

Chef de quoi ? c'est encore un autre sujet...à demander aux enfants !

Démoralisante situation, Et pourtant l'espoir est réparateur. Alors espérons.

Irene Said

Il semble qu'ils ont tous perdu la tête, les enturbanés de noir ou blanc à Téhéran, le gamin mal-élevé de Washington et le petit Hitler et Cie. de Tel-Aviv.
Ils se croient encore au temps des jeux de billes...oubliant qu'ils dirigent maintenant...des nations !
Irène Saïd

RAISINS SECS

Propagande gratuite à plein régime d'un bloc qui perd sur le terrain militaire et qui rêve encore gagner ses guerres à Hollywood.

RAISINS SECS

Propagande gratuite à plein régime d'un bloc qui perd sur le terrain militaire et qui rêve encore gagner ses guerres à Hollywood.

Remy Martin

Grands changements en perspective sur la scene régionale ... à suivre.

Zorkot Mohamed

Si le général Souleimani est assassiné et que l'implication d’Israël n'est plus à prouver, la réponse de l'Iran sera terriblement terrible.
D'ailleurs je ne pense pas que le Mossad aura le cran de le faire. Tuer Souleimani reviendrait à déclarer la guerre à l'Iran.

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Goaaaaaaaaal !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les polémiques, entre manœuvres internes et souhaits régionaux

Les matchs d’aujourd’hui

  • Suède
    Corée du Sud

    18/06

    15h00 (GMT+3)

  • Belgique
    Panama

    18/06

    18h00 (GMT+3)

  • Tunisie
    Angleterre

    18/06

    21h00 (GMT+3)

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué