X

Liban

L’AUBMC rend hommage à ses volontaires

Conférence

Pour Fadlo Khoury, « la citoyenneté réelle nécessite de sortir de son confort individuel ».

J. V. | OLJ
08/12/2017

Les applaudissements ont retenti à plusieurs reprises dans l'auditorium Issam Farès à l'occasion de la Journée internationale du volontariat de l'ONU, célébrée par le Centre médical de l'Université américaine de Beyrouth (AUBMC), en présence du président de l'AUB, Fadlo Khoury, du coordonnateur spécial adjoint des Nations unies pour le Liban, Philippe Lazzarini, et des représentants des différentes associations qui collaborent avec le centre.
Pour l'occasion, l'AUB a voulu rendre hommage à chacun des volontaires qui participent au quotidien aux actions d'aide et de soutien organisées par les différents fonds de solidarité liés au centre. Fadlo Khoury a mis en évidence, dans l'allocution qu'il a prononcée pour l'occasion, le lien intrinsèque entre citoyenneté et bénévolat. « Le fait d'être bénévole est une chose fascinante. La citoyenneté réelle nécessite de sortir de son confort individuel », a-t-il souligné. « La dimension profondément citoyenne du bénévolat s'exprime également dans son pouvoir catalyseur de changement », a rappelé le président de l'Université américaine.
Mona Osman, fondatrice du programme Champs Fund et volontaire à l'AUB, a souligné ensuite le dévouement des volontaires « qui dédient leur vie au bien-être de la société et de la communauté ». « J'ai perdu mon garçon de 15 ans en 2010, victime d'un problème cardiaque alors qu'il jouait au football, l'AUB m'a apporté un grand soutien. » C'est ce soutien qui l'a incité à créer le programme Champs Fund, à travers lequel elle milite pour prévenir la mort de jeunes athlètes liée à des problèmes cardiaques non diagnostiqués. « Nous permettons de passer de la mort à la vie. Nous avons un impact sur la société », ajoute-t-elle. Philippe Lazzarini a quant à lui rappelé le rôle historique des bénévoles qui « répondent aux crises en montrant leur solidarité sans rien attendre en retour », en se concentrant en particulier sur le rôle des volontaires « qui ont sauvé des vies », en allusion notamment à la Croix-Rouge libanaise et au CICR. « Seuls vous pouvez créer le Liban, le pays, la société que vous désirez », a-t-il ajouté, en s'adressant aux bénévoles présents.

Élans de citoyenneté
La volonté de se mettre au service de la communauté semble s'accroître au fil des années, selon Nabila Ferzli, membre de Women's Auxiliary Association, fondée en 1950. Ce programme vise à aider les patients nécessiteux en leur apportant un soutien matériel, mais aussi moral. En 2000, un fonds d'urgence a même été créé afin que les personnes se rendant aux urgences de l'hôpital de l'AUMBC puissent se le permettre financièrement. « Je suis fière de cet accomplissement », a confié Mme Ferzli, au sujet du fonds. Celle-ci ne manque cependant pas de rappeler les difficultés passées à soutenir le fonds, notamment durant la guerre civile. « Ils voulaient presque fermer l'association, mais j'ai refusé, j'ai accepté le défi de la maintenir », se souvient-elle.
Aujourd'hui l'objectif est de faire toujours mieux que l'année passée. Si participer au bien-être collectif en sauvant des vies est important, voir arriver de nouveaux volontaires ayant été auparavant aidés par le fonds constitue une plus grande reconnaissance encore. « Nous avons décidé d'attribuer une bourse à un ou deux étudiants. Nous leur permettrons de suivre des cours gratuitement à condition qu'une fois diplômés, ils consacrent leur temps à travailler pour un ou deux ans à l'hôpital avec nous », a expliqué Mme Ferzli. Les élans de citoyenneté peuvent alors se renouveler et peut-être même changer le pays.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le dossier des déplacés syriens au menu des entretiens de Merkel à Beyrouth

Les matchs d’aujourd’hui

  • Danemark
    Australie

    21/06

    15h00 (GMT+3)

  • France
    Pérou

    21/06

    18h00 (GMT+3)

  • Argentine
    Croatie

    21/06

    21h00 (GMT+3)

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué