X

À La Une

Le Sérail de Beyrouth illuminé aux images de la mosquée al-Aqsa et de l’église du Saint-Sépulcre

Liban

Ce geste a été décidé par le Premier ministre libanais, Saad Hariri, en signe de "solidarité" avec les Palestiniens, après la décision de Trump sur Jérusalem.

OLJ
07/12/2017

Le Sérail de Beyrouth, siège de la présidence du gouvernement, a été illuminé jeudi soir aux images de la mosquée al-Aqsa et l'église du Saint-Sépulcre, deux lieux saints pour les religions musulmane et chrétienne situés à Jérusalem, en réponse à la reconnaissance officielle de Jérusalem comme capitale d'Israël par le président américain Donald Trump mercredi.

Ce geste a été décidé par le Premier ministre libanais, Saad Hariri, en signe de "solidarité avec les Palestiniens et de rejet de la décision selon laquelle Jérusalem serait la capitale d'Israël".

En outre, l'image de l'église du Saint-Sépulcre s'est affichée à 23h30 sur la cathédrale Saint-Georges des maronites, située dans le centre-ville de Beyrouth, et celle de la mosquée al-Aqsa est apparue sur la mosquée Mohammad el-Amine, également dans le centre-ville.

Demain, la Grotte aux pigeons à Raouché s'illuminera aux couleurs du drapeau palestinien.

La décision annoncée mercredi par Donald Trump de reconnaître "officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël" et de transférer l'ambassade des États-Unis de Tel-Aviv vers cette ville a suscité une vague de condamnations internationales.

Un peu plus tôt, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a violemment critiqué la décision américaine, et a appelé à une manifestation monstre, lundi après-midi dans la banlieue-sud de Beyrouth, en solidarité avec le peuple palestinien.

 

Lire aussi

Le Liban condamne à l'unisson la décision de Trump

Heurts entre armée israélienne et Palestiniens après la décision de Trump sur Jérusalem

Jérusalem capitale d'Israël : Décision "historique", "regrettable", "irresponsable"... Les réactions

Statut de Jérusalem : les fronts en présence

Lire aussi

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.