Liban

Naïm Kassem : Celui qui est coupable d’intelligence avec l’ennemi ne peut être innocenté

OLJ
23/10/2017

Dans une allusion à peine voilée au verdict prononcé par la Cour de justice dans l'affaire de l'assassinat de l'ancien président de la République, Bachir Gemayel, le secrétaire général adjoint du Hezbollah, Naïm Kassem, a indiqué hier que « celui qui a collaboré avec Israël et qui a reconnu son erreur est à la limite pardonnable ». « Par contre, a-t-il ajouté, les justifications d'intelligence avec l'ennemi, même à une période passée, ne peuvent innocenter son agent. »
Pour le dignitaire chiite, « Israël a été, est et restera un ennemi, et tous ceux qui banalisent l'intelligence avec l'ennemi ont forcément quelque chose à voir avec cela », a-t-il poursuivi, critiquant au passage « ceux qui délivrent des attestations de patriotisme ». « Celui qui a le droit de délivrer de telles attestations est celui qui s'est impliqué dans la résistance pour la libération du territoire », a-t-il dit.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET CELUI QUI NEGOCIE AVEC L,E.I. QU,IL QUALIFIE DEPUIS TOUJOURS D,AGENTS DE L,ENNEMI ISRAELIENS... MA3LECH ? N,EST-CE PAS COMME S,IL A NEGOCIE AVEC L,ENNEMI LUI-MEME... OU CHOU SAR NI7NA GHEYR CHI ?

Bery tus

REGARDER QUI PARLE D'INTELLIGENCE AVEC L'ENNEMIE !?! peut etre cela peut marcher avec les libanais moutons, mais pas avec tous les libanais ... israel est l'essence pour votre moteur sans lui aucune raison d'etre et surtout au fond de vous et surtout de l'iran vous voulez qu'israel reste afin que vous persistiez

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SES ASSASSINS... COMME TOUS CEUX SOUS JUGEMENTS PAR LE TSL... DOIVENT ETRE CONDAMNÉS ! IL FAUT RESPECTER LA JUSTICE...

gaby sioufi

que naim kassem et la moumanaa affichent leur mecontentement,qu'ils poursuivent leurs eculubrations quotidiennes , tt cela etait attendu, vu leur deception et amertume qu'ils ne pourront jamais cacher.

Amertume ? oui car si publiquement ils peuvent poursuivre leurs mensonges ds leur"coeur" ET leur conscient, BASHIR PIERRE GEMAYEL fut leur PRESIDENT A TOUS, etait considere comme un sauveur ,libre de tte alienation a l'etranger( la moumanaa en entier accuse israel de son assassinat) , ce qui n'est pas leur cas-ni ignorer que pour la Grande Majorite du PEUPLE DU LIBAN, l'IRAN est SON ENNEMI tt autant qu'israel sinon plus.
alors laissons les a leur amertume et leur desolation.
ce qu'ils ignorent est que plus ils rouspetent plus le PEUPLE DU LIBAN est heureux.

michel raphael

ET L'IRANGATE CHER MR KASSEM CA VEUT DIRE QUOI?????

Yves Prevost

Il est étrange d'entendre de telles paroles de la bouche de ceux qui ot le plus collaboré avec l'occupant syrien, au point d'organiser une manifestation monstre pour réclamer le maintien de cette occupation!
Qu'on ne me dise pas que si Israël est "l'ennemi officiel" la Syrie était "l'ami officiel" et qu'il était donc légal de collaborer avec elle. En France, au temps de l'occupation, c'est la collaboration avec les forces allemandes qui était légale, et la Résistance qui était hors-la-loi,

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avec le début de la prospection, le Liban face à de nouvelles perspectives

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

À table

Quatre mouloukhyés à goûter

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants