Rechercher
Rechercher

Conflit

Lieberman : Assad est "sorti vainqueur" de la guerre en Syrie

"Nous espérons que les Etats-Unis seront plus actifs sur le front syrien et au Moyen-Orient en général. Nous nous trouvons sur le front nord face aux Russes, aux Iraniens, aux Turcs et au Hezbollah, une telle situation n'est pas simple", affirme le ministre israélien de la Défense.

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a affirmé mardi que Bachar el-Assad était "sorti vainqueur" de la guerre qui ravage la Syrie depuis des années, et que le régime de Damas était désormais courtisé de toutes parts. Photo d'archives AFP Photo/Gali Tibbon

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a affirmé mardi que Bachar el-Assad était "sorti vainqueur" de la guerre qui ravage la Syrie depuis des années, et que le régime de Damas était désormais courtisé de toutes parts.

"Assad est sorti vainqueur de la bataille", a affirmé Avigdor Lieberman dans une interview au site d'information Walla!. "Je constate qu'il y a désormais une longue queue de pays qui applaudissent et courtisent Assad, y compris des pays occidentaux, (et) sunnites modérés. Tout à coup, tout le monde veut se rapprocher d'Assad", a ajouté M. Lieberman, sans donner d'autres détails sur ces pays évoqués.

"Nous espérons que les Etats-Unis seront plus actifs sur le front syrien et au Moyen-Orient en général. Nous nous trouvons sur le front nord face aux Russes, aux Iraniens, aux Turcs et au Hezbollah, une telle situation n'est pas simple", a encore commenté le responsable israélien.

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël suit avec la plus grande attention l'évolution de la situation chez son voisin. Il veille à ne pas être entraîné dans le conflit, tout en se réservant le droit de frapper ponctuellement des convois d'armes destinées au Hezbollah ou des positions des forces régulières syriennes.

Israël accuse l'Iran de transférer des armements sophistiqués au mouvement chiite libanais Hezbollah qui combat en Syrie. L'Iran et le Hezbollah sont à la fois des alliés du régime syrien et de grands ennemis de l'Etat hébreu.

Israël et la Syrie sont techniquement toujours en état de guerre.
L'ancien chef de l'aviation, le général Amir Eshel, avait indiqué en août que l'armée de l'air israélienne avait frappé à près de 100 reprises ces cinq dernières années des convois transportant des armes destinées au Hezbollah ou à d'autres groupes en Syrie ou ailleurs.

En avril 2016, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait également admis qu'Israël avait attaqué des dizaines de convois d'armes destinés au Hezbollah.

 

Lire aussi

Nasrallah invite « les juifs non sionistes » à quitter la région

Mouallem à l'ONU : "La victoire est à portée de mains"

Nasrallah : Nous avons gagné la guerre en Syrie

Assad se rapproche de la victoire dans un pays en ruines


Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a affirmé mardi que Bachar el-Assad était "sorti vainqueur" de la guerre qui ravage la Syrie depuis des années, et que le régime de Damas était désormais courtisé de toutes parts.


"Assad est sorti vainqueur de la bataille", a affirmé Avigdor Lieberman dans une interview au site d'information Walla!. "Je constate qu'il y a...

commentaires (4)

on n'aura jamais compris l'equation israelienne qui aurait toujours "desire" le maintien des assad au pouvoir-soit disant parceque les assad procuraient la stabilite et donc la securite d'israel. BON, cela a ete vrai jusque la . mais qu'est ce qui a change alors ? assad est tjrs la, israel a tres peu fait pour le contrer . ont ils vraiment peur maintenant ? sinon C quoi alors ?

gaby sioufi

11 h 17, le 04 octobre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • on n'aura jamais compris l'equation israelienne qui aurait toujours "desire" le maintien des assad au pouvoir-soit disant parceque les assad procuraient la stabilite et donc la securite d'israel. BON, cela a ete vrai jusque la . mais qu'est ce qui a change alors ? assad est tjrs la, israel a tres peu fait pour le contrer . ont ils vraiment peur maintenant ? sinon C quoi alors ?

    gaby sioufi

    11 h 17, le 04 octobre 2017

  • oui Mr, mais ca vous arrange de toutes les façons !! vous a t il promit qlq chose en contre partie de vos declarations !? car on connais le regime assad et vos declaration durant la guerre libanaise pour finir oui il a gagner mais ne recouvra jamais sa stature d'antan ni meme le pouvoir

    Bery tus

    22 h 50, le 03 octobre 2017

  • L,HEBETUDE, LA LETHARGIE ET L,INDECISION TOUT COMME LES DIFFERENCES INTER OCCIDENTALES ONT CONDUIT AU PRESENT MALHEUREUX... ESPERONS QUE LA SOLUTION POLITIQUE SOIT JUSTE ET DEMOCRATIQUE...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 59, le 03 octobre 2017

  • Le Liban, étant un Etat indépendant, membre de l'ONU, n'accepte pas que son territoire serve de champ de bataille pour les guerres des autres. Que cela soit connu par tous les pays du monde. Un petit pays comme le nôtre n'a pas vocation à faire des guerres. Le général de Gaulle a dit le 3/11/1959 : Un pays comme la France, s'il lui arrive de faire la guerre, il fa&ut que ce soit sa guerre. Quant à notre pays, Il n'a aucune raison de faire des guerres, elle respecte tout le monde et demande la réciprocité, tout simplement. Chacun chez soi et Dieu pour tous.

    Honneur et Patrie

    19 h 31, le 03 octobre 2017