X

À La Une

Nasrallah : Nous avons gagné la guerre en Syrie

Liban

La Russie affirme que l'armée syrienne "a chassé à ce jour les islamistes armés de 85% du territoire".

OLJ/Reuters
12/09/2017

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a clamé "victoire" dans la guerre en Syrie. Cité mardi par al-Akhbar, une publication proche du parti chiite, allié du régime syrien,  Hassan Nasrallah déclare : "Nous avons gagné la guerre en Syrie et il ne reste que quelques batailles éparses".

"Combattre Daech (acronyme arabe du groupe Etat islamique) et le Front al-Nosra (aujourd'hui Fateh el-Cham) était la plus grande épreuve que nous avons vécue depuis 2010 et un affrontement plus dangereux que la guerre de juillet 2006 (contre Israël)", a-t-il ajouté. Et de poursuivre : "Nous étions conscients de la grande discorde qui menaçait la région et du projet commun d'Israël, des Etats-Unis, du Qatar et de l'Arabie saoudite visant à détruire l'axe de la résistance".

Ces propos, tenus lors d'un rassemblement religieux, ont été confirmés à Reuters par un source informée de ce discours de victoire.

La Russie, autre allié de Bachar el-Assad, a affirmé mardi qu'"à ce jour, 85% du territoire syrien a été libéré de la présence de militants de groupes armés illégaux". Selon le lieutenant-général Alexandre Lapine, qui dirige les forces russes en Syrie, les jihadistes de l'Etat islamique contrôlent encore environ 27.000 km².

Le général Lapine n'a pas fait mention en revanche des territoires tenus dans le nord du pays par les Forces démocratiques de Syrie (FDS), alliance kurdo-arabe soutenue par les Etats-Unis.

L'officier russe, cité par l'agence de presse russe RIA, précise que la libération de la ville de Deir ez-Zor, dans l'est du pays, se poursuit. "Les troupes syriennes parachèvent la défaite de l'organisation EI bloquant les quartiers nord et sud de Deir ez-Zor", a-t-il dit, ajoutant que l'assaut était commandé par le général Souheïl al-Hassan, un officier syrien qui a gagné en prestige au cours de la guerre.

Les forces gouvernementales, appuyées par l'aviation russe, des effectifs iraniens et le Hezbollah ont opéré la semaine dernière leur jonction avec les forces fidèles au régime de Bachar el-Assad qui étaient encerclées depuis 2014 dans une partie de la ville de Deir ez-Zor et sur la base aérienne adjacente. Les quelque 93.000 civils qui vivaient dans l'enclave gouvernementale étaient jusque-là ravitaillés par voie aérienne.

Dimanche, les forces pro-Damas ont achevé la reprise de la route entre Deir ez-Zor et Damas, au sud-ouest.

 

Lire aussi
Assad se rapproche de la victoire dans un pays en ruines

La province de Deir ez-Zor, au cœur de la course pour l'Est syrien

Assad : Soit la victoire, soit la Syrie sera rayée de la carte

Lire aussi à la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Assad Fakhouri

“Sur le plus beau trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul !”
de Michel de Montaigne

Wlik Sanferlou

Nous!? Il y a des libanais qui sont quand même fort. Ils gagnent des guerres dont personne au pays n'en veut et proclame des victoires qui ne nous concerne pas... Un peu comme le Liban a gagné la deuxième guerre mondiale en déclarant la guerre à l Allemagne juste ablanfin de la guerre... Ça rappelle un peu aussi Lafontaine... Yallah bassita

Ma Fi Metlo

Que ne l'avions nous pas dit , crié et affirmé sur tous les toîts .
Depuis 2011.

Que cela serve de leçons à ceux qui complotent pour qu'ils sachent avec qui le faire,
la prochaine fois .

Zorkot Mohamed

Aujourd'hui la Syrie est victorieuse, Bachar est victorieux, l'axe de la résistance est victorieuse et en sort plus forte. Ses ennemis au Liban et dans le monde pourrons s'en mordre les doigts autant qu'ils le veulent. L'avenir de la région ne peut être sans la Syrie de Bachar. 300 000 morts, c'est beaucoup mais c'est aussi ça qui fait la force de ce peuple digne et courageux!!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DERNIER DISCOURS DE POUTINE : NOUS TRAVAILLONS EN SYRIE AVEC NOS PARTENAIRES AMERICAINS... CELA DIT TOUT !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

EN FAIT IL SEMBLE QUE LE REGIME EST LAISSE FAIRE AVEC LE SILENCE DE TOUS LES OCCIDENTAUX U.S. EN TETE ! IL RESTE A SAVOIR LES DETAILS DES ACCORDS AGREES... CAR ACCORDS IL Y EN A... ET LES PROCHAINES NEGOCIATIONS LES DEVOILERAIENT... QUAND A LA VENTE DE LA PEAU DE L,OURS PAR H.N. IL FERAIT MIEUX D,ATTENDRE LA SOLUTION POLITIQUE AVANT DE CRIER VICTOIRE ! TOUT CHANGEMENT DEMOCRATIQUE ET REFORMES NE SERAIENT QUE LA VICTOIRE DU PEUPLE SYRIEN ET DE SES IMMENSES SACRIFICES... OU BIEN OUBLIE-T-IL QU,IL CHANTAIT TOUT LE LONG DE CE PARCOURS SANGLANT QUE LA SOLUTION NE PEUT ETRE QUE POLITIQUE ? ET POLITIQUE ELLE SERA ! DONC, RIRONT BIEN ET FORT QUI RIRONT LES DERNIERS...

Bery tus

vous avez gagner comme a votre habitude apres un DEMI MILLION DE MORT, UN PAYS RAVAGER TOUTE UNE GENERATION COMPLEMENT PAUMER ET CELLE A VENIR PAREIL CAR LS SYRIENS PEUVENT SE CALMER MAIS NE SE TAIRONS PAS ... ET ... GAGNER GRACE A LA RUSSIE SURTOUT SINON ON VOUS AVEZ VUE LA BAS AVANT 2015 VOUS ENGOUFRER COMME DES LAPINS

Eleni Caridopoulou

Je me demande quel état va gouverner le dictateur où il va s'en prendre au Lban avec l'aide du Hezbollah . Que Dieu protège le Liban

Le Faucon Pèlerin

Toute déclaration concernant un pays étranger, devrait se faire dans ce pays étranger et non chez nous. Les affaires des autres ne nous concernent pas. Occupons-nous d'abord de nos problèmes avant de fourrer notre nez dans les problèmes des autres.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Toute la symbolique du sommet de Sotchi...

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Floué !

Un peu plus de Médéa AZOURI

Waiting room

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.