Rechercher
Rechercher

Liban - Assemblée générale de l’ONU

Aoun s’entretient avec Abbas et Abdallah de Jordanie

Le président Aoun s’entretenant avec le roi Abdallah de Jordanie. Yousef Allan/AFP

Le président de la République, Michel Aoun, s'est entretenu hier avec le roi Abdallah II de Jordanie et le président palestinien Mahmoud Abbas, en marge de l'ouverture de la 72e session de l'Assemblée générale des Nations unies, qui se tient au siège de l'organisation, à New York.
Le président Abbas a insisté auprès de son homologue libanais sur la coopération libano-palestinienne. Il a ensuite souligné au président Aoun son attachement à la stabilité des camps palestiniens au Liban de sorte à ne pas nuire à la sécurité du pays.
Par ailleurs, le chef de l'État a évoqué les moyens de coopération avec Amman, notamment en matière de lutte antiterroriste. Le monarque jordanien a quant à lui exprimé le soutien de son pays au Liban aux niveaux sécuritaire, militaire et politique.
M. Aoun a en outre participé au déjeuner organisé par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, au cours duquel il a notamment discuté avec le président brésilien (d'origine libanaise, Michel Temer).
Il s'est ensuite entretenu avec le président autrichien, Alexander Van der Bellen, en présence de la délégation libanaise, composée notamment de Gebran Bassil, ministre des Affaires étrangères, Pierre Raffoul, ministre d'État aux Affaires présidentielles, et Élias Bou Saab, conseiller du président pour les relations internationales.
M. Aoun a salué à cette occasion la participation de l'Autriche à la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). Évoquant dans ce cadre les violations israéliennes de l'espace aérien libanais et l'installation par Israël de caméras sur le territoire libanais, il a affirmé que ces actes constituent une atteinte flagrante à la souveraineté libanaise et aux lois internationales.
Également au menu des discussions, la situation dans les camps palestiniens implantés dans le pays, ainsi que la présence des déplacés syriens et son impact au plan socio-économique.
Le chef de l'État autrichien a par ailleurs informé le président Aoun de son intention de se rendre au Liban le 6 décembre pour une durée de trois jours, en réponse à l'invitation que celui-ci lui a faite récemment.
Enfin, M. Aoun s'est réuni avec la secrétaire générale de la Francophonie, Michaelle Jean, qui a manifesté son appui à l'idée de faire du Liban un centre de dialogue des civilisations et des religions. Il a été en outre question entre les deux interlocuteurs que le pays devienne un centre régional de la francophonie.

Le président de la République, Michel Aoun, s'est entretenu hier avec le roi Abdallah II de Jordanie et le président palestinien Mahmoud Abbas, en marge de l'ouverture de la 72e session de l'Assemblée générale des Nations unies, qui se tient au siège de l'organisation, à New York.Le président Abbas a insisté auprès de son homologue libanais sur la coopération libano-palestinienne. Il...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut