Liban

Les huit corps sont ceux des otages capturés par l’EI en 2014, assure Abbas Ibrahim

OLJ
30/08/2017

Le directeur de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, a assuré hier que les huit corps déterrés dimanche dans le jurd de Ras Baalbeck appartiennent bien aux militaires qui avaient été enlevés à Ersal en août 2014 par les jihadistes du groupe Etat islamique. Des prélèvements ADN ont été effectués sur les proches des militaires, mais les résultats ne sont attendus que d'ici deux à trois semaines. « Je peux confirmer que les huit corps qui subissent des tests ADN appartiennent aux otages militaires, et les résultats seront annoncés une fois disponibles », a déclaré le général Ibrahim, lors d'une conférence de presse.
Réagissant à ces développements, Hussein Youssef, porte-parole des familles des militaires otages, a dénoncé pour sa part des atermoiements, en référence à l'accord conclu avec les jihadistes. « Les familles ont été meurtries par les développements qui ont permis l'évacuation des terroristes », a affirmé M. Youssef dans des déclarations à une radio locale. « Nous ne comprenons pas comment les choses se sont déroulées, mais il est évident qu'il y a des atermoiements », a déploré le père du militaire Mohammad Youssef. « Nous allons réclamer une enquête afin de juger toute personne qui a commis des erreurs », a-t-il ajouté.
A ce sujet, l'armée a annoncé hier dans un communiqué avoir « retrouvé dans le jurd de Ersal la dépouille mortelle d'une personne ». « Des tests ADN sont actuellement effectués sur ces restes sous la supervision des autorités judiciaires compétentes », poursuit le communiqué. Selon la LBCI, ces restes pourraient appartenir au soldat Abbas Medlej, l'un des militaires décapités par l'État islamique.
Un démenti a, par ailleurs, été publié par l'armée libanaise au sujet des rumeurs qui ont circulé hier sur la démission du commandant en chef de l'opération L'aube des jurds, le général Fadi Daoud. Dans un communiqué, le commandement de l'armée a affirmé que cette information, « qui a été diffusée sur certains sites internet, est infondée ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le compromis présidentiel et les dommages collatéraux

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants