X

À La Une

Projet d'attentat à bord d'un avion à Sydney : la presse australienne évoque des suspects d'origine libanaise

Terrorisme

Les autorités refusent de s'exprimer sur les pistes avancées.

 

OLJ/AFP
31/07/2017

Quatre suspects, à la double nationalité australienne et libanaise, accusés par l'Australie d'avoir projeté un attentat pour détruire un avion en vol prévoyaient d'utiliser du gaz toxique ou une bombe artisanale dissimulée dans une machine à hacher la viande, a rapporté la presse australienne lundi.

Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a déclaré que le projet d'attaque en était à un stade "avancé" mais s'est refusé à tout commentaire sur les méthodes contradictoires évoquées par les médias qui auraient été envisagées. Les quatre hommes, deux pères à la double nationalité australienne et libanaise et leurs fils, ont été arrêtés samedi à Sydney.

D'après le Sydney Daily Telegraph, ils projetaient de placer une bombe artisanale dans des bagages en cabine à bord d'un avion reliant Sydney et une destination au Moyen-Orient. L'engin aurait été dissimulé dans une machine à hacher la viande, ajoute le journal. Le Sydney Morning Herald rapporte aussi que cette piste du hachoir à viande est examinée par les enquêteurs.

De son côté, le journal The Australian, citant des sources multiples, explique que les suspects envisageaient de placer à bord de l'avion un engin "non traditionnel" capable de diffuser du gaz toxique. Toutes les personnes présentes auraient été immobilisées ou tuées, selon la même source.

"Je dois respecter l'intégrité de l'enquête", a déclaré M. Turnbull pour expliquer son refus de s'exprimer sur les pistes avancées par la presse. "Il y aura plus à dire dans les jours à venir", a-t-il déclaré, parlant de la "motivation terroriste extrémiste" des suspects. 

Les mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports australiens. L'Australie a relevé son niveau d'alerte aux attaques terroristes en septembre 2014, de peur d'attentats inspirés par des organisations comme le groupe État islamique.

Depuis lors, une douzaine d'attaques ont été déjouées et 70 personnes ont été inculpées. Les autorités n'ont cependant pas évité d'autres attaques, parmi lesquelles une prise d'otages dans un café de Sydney. Deux otages et l'auteur avaient été tués.

 

Lire aussi 

Un premier jihadiste australien d'origine libanaise déchu de sa nationalité

Pour mémoire

Canberra dans l'embarras face à cinq orphelins d'un jihadiste australien d'origine libanaise

La supplique d'une belle-mère de jihadiste australien d'origine libanaise

L’Australie promet la transparence et renforce sa sécurité

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

AIGLEPERçANT

Depuis la défaite de ersal au qalamoun , faut s'attendre à tout ..

Chammas frederico

Toujours, un appel à la vigilance, pour les autorités responsables de juger de la permission d'accès et de résidence à attribuer à un étranger " de culture différente et non assimilable"
Mais c'est déjà trop tard...
Car dans "le paquet de bombons dont à parte le jeune Barron, il y a quelques bonbons empoisonnes"
Celé porte un préjudice évident "aux bonbons sains"

AIGLEPERçANT

Dans la mesure où , comme il est habituel de le faire , ça avait été des chiites qui auvaient été attrapés on aurait tout de suite déclaré haut et fort que c'est eux, en faisant allusion à la résistance .

J'en déduis donc que si le secret est gardé c'est que ce sont des libanais d'origine , mais du camp des "alliés" de l'occident , donc de la tendance des wahabites manipulés par israel.

Même la théorie des 2 faces d'une même pièce prend du plomb dans l'aile , depuis le coup de ersal qalamoun ...

Le Faucon Pèlerin

L'Australie a toujours reçu les émigrés libanais à bras ouverts, elle mérite de la reconnaissance. Mais,
"La reconnaissance est un mot d'imbécile, on le met dans le dictionnaire, mais il n'est pas dans le coeur humain".
Honoré de Balsac.

Irene Said

Encore un motif pour ternir la réputation déjà pas très reluisante de certains Libanais...

Par contre, demandez-leur de construire quelque chose de positif et d'utile pour leur patrie d'origine...personne ne répondra "présent !!!"

Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DES LIBANAIS... DOMMAGE !

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants